le PSF a installé son conseil communal du 9e arrondissement à N’Djamena

4
le PSF a installé son conseil communal du 9e arrondissement à N'Djamena
le PSF a installé son conseil communal du 9e arrondissement à N'Djamena

Africa-PressTchad. Le président vante l’expansion de son parti. Une expansion de laquelle se dégage “un dynamisme pour battre la junte” qui perpétue la gabegie, qui berne le peuple qui confisque le pouvoir.

En un mot, pour Yaya Dillo, le Tchad est très malade. La maladie du Tchad sera soignée “au laboratoire de la justice”, explique le président du PSF. Cette justice s’imposera grâce “à l’engagement et la prise de conscience citoyens” des militants du parti socialiste sans frontières.

Le président du PSF a saisi l’opportunité pour demander aux pays amis du Tchad et aux institutions de Bretton Woods d’arrêter systématiquement leur soutien au Conseil militaire de transition.

“Un pays normal, démocratique, ne peut pas aider un pouvoir qui achète des armes lourdes contre son peuple”, tranche-t-il.

Yaya Dillo n’a pas occulté l’accord paraphé par le gouvernement et les travailleurs. “C’est une tromperie. Le gouvernement ne pourra pas tenir ses engagements”, conclut le leader du PSF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here