Tchad : la situation vire à la catastrophe dans le département de Mangalmé

4
Tchad : la situation vire à la catastrophe dans le département de Mangalmé
Tchad : la situation vire à la catastrophe dans le département de Mangalmé

Africa-Press – Tchad. Les villages Djandjol, Wagga, Bardé et Araka dans la sous-préfecture de Mangalmé, ainsi que le village Fararidji dans la sous-préfecture de Kouka-Margné ont été incendiés dans la matinée du 1er octobre.

Aux villages Abqhoura et Dacha, des affrontements très violents sont signalés. Dans certaines localité, l’intervention se déploie difficilement, notamment Araka, Dacha, Abkhoura et Bardé.

Un conflit entre éleveurs et agriculteurs a dégénéré le 30 septembre dans la zone faisant au moins 17 morts et 24 blessés dont huit graves, a appris Alwihda Info auprès des autorités provinciales.

Le 9 août dernier, un conflit meurtrier entre deux communautés est survenu au village Djondjol, à 25 km au Nord de la ville de Mangalmé, dans le département de Mangalmé. Sept personnes sont mortes et 16 autres ont été blessées.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Tchad, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here