Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, un Homme de Conviction au Destin Peu Ordinaire

3
Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, un Homme de Conviction au Destin Peu Ordinaire
Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, un Homme de Conviction au Destin Peu Ordinaire

Africa-Press – Togo. Quand j’ai rencontré Monseigneur Kpodzro, il était à quelques années de ses 90 ans. Nous nous sommes entretenus à trois reprises, en tête-à-tête. Il m’a profondément marqué. Incontestablement, cet homme passionné par ses engagements, envers Dieu et envers les Humains, dégage une force de caractère et une détermination impressionnante qui ne m’a pas laissé indifférent.

Au-delà de son sacerdoce au sein de l’église catholique qui l’a conduit aux plus hautes responsabilités ecclésiales, cet homme de foi s’est mis au service du peuple togolais pour sa liberté et pour son épanouissement dans la démocratie. Cela lui a valu un exil politique, très loin de sa terre natale et des siens, dans des conditions de vie très difficiles, alors qu’il était déjà nonagénaire. Monseigneur Kpodzro a rendu l’âme le 9 janvier 2024 en Suède.

Condoléances à tous les chrétiens catholiques, à ses parents et aux Togolais qui ont perdu un grand combattant pour leur liberté.

Monseigneur Kpodzro a consacré toute sa vie à Dieu, et les quatre dernières années entièrement aux Togolais. En quittant le Togo en 2020, il sacrifiait sa quiétude, la retraite tranquille à laquelle il avait droit. Mais, il n’était pas homme à se reposer. Comme il le disait dans une interview accordée à France 24 peu de temps avant son départ en exil:

« Les jours qui me restent encore à vivre sur cette terre, je défendrai jusqu’au bout les valeurs chrétiennes qui permettent à mes frères [Togolais] de se voir libres. Je ne me reposerai pas ici-bas. Je ferai le travail, la mission que Dieu m’a confié jusqu’au bout. J’ai toute l’éternité pour me reposer ».

L’heure a sonné, Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro, repose en paix, pour l’éternité !

Gamesu

Nathaniel Olympio

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here