Togo/Gerry Taama : Adebayor a raison sur « presque » toute la ligne

5
Togo/Gerry Taama : Adebayor a raison sur « presque » toute la ligne
Togo/Gerry Taama : Adebayor a raison sur « presque » toute la ligne

Africa-Press – Togo. Depuis hier, je n’arrête pas d’être interpellé:

Honorable, que pensez vous de la sortie de Adebayor? Vous nous parlez de Messi tous les jours et là vous ne dites rien. Et vous avez raison sur ce point, donc voici mon avis.

À cause de vous, j’ai été obligé de suivre les 33 minutes du live. La dernière partie de son intervention m’a donné des frissons. Je n’étais pas joueur en 2005, 2006, j’étais lieutenant dans l’armée togolaise, mais nous vibrions tous quand les éperviers entraient sur le stade. Quand adebayor rentrait sur le terrain en faisant ses trois pas d’unijambiste, c’était le délire totale. Et quelle ambiance quand on gagnait. C’est uniquement après une victoire des éperviers que j’ai vu des jeunes du quartier sauter dans un pick-up des policiers et ne pas finir au post. Gilchirts et Eyadèma auraient pu s’embrasser. Aujourd’hui même, quand j’en parle, j’ai des frissons et des larmes remontent. Merci pour ces moments, capitaine.

J’ai donc suivi la demi-heure de vidéo et ma conclusion est simple. Il a entièrement raison. J’évoquerai uniquement trois points

Le premier est que quand Adebayor parle du football togolais, il sait de quoi il parle. C’est le plus capé de nos joueurs de football. Quand on crie éperviers, l’écho répond Adebayor. Pendant deux décennies, le football togolais a connu un essor extraordinaire grâce à Sheyi. Il n’était certes pas le seul à jouer, mais son talent, son charisme et sa hargne faisaient du Togo une grande nation du football. Que celui qui a un palmarès supérieur lève la main. Lui-même reconnaît qu’il est un garçon de la rue et donc parfois, il peut être brut du coffre, mais son palmarès extraordinaire coiffe ses éventuelles frasques. C’est parce que lui-même aime trop farauter, sinon s’il veut devenir président de la FT, qui peut faire quoi contre lui ?

Le second point est que le mysticisme tue le football togolais. J’ai discuté avec une dizaine d’acteurs de ce sport au Togo. Des gens ont réussi à distiller l’idée absolument saugrenue que Adebayor serait mystiquement responsable des défaites de éperviers. C’est tellement idiot. Résultat, il est mis en quarantaine. Quand il était au sommet de son art, adebayor aurait pu jouer pour n’importe quel pays d’Europe, mais lui, c’est le petit gars de Kodjoviakopé qui n’a jamais renié ses racines. Quel intérêt aurait il à voir les éperviers échouer et se taper la honte devant les anciennes gloires. Il faut arrêter ces togolaiseries là. Un match se gagne sur le terrain grâce au talent, à la stratégie et parfois à la fortune de la compétition. Si vos trucs mystiques là marchaient, nos voisins de l’est remporteraient la coupe du monde tous les 4 ans. Madame la ministre, levez les barrières et laissez le capi apporter son expérience et son charisme aux jeunes. Vous n’avez même pas le choix car pour le moment, ça ne marche pas. Nous allons de défaites en défaites. Il faut changer de stratégie.

Et puis c’est quoi cette histoire d’empêcher les gens de circuler au stade, qui reste un lieu public et de communion. Au stade, quand on marque un but, tu sautes dans les bras du voisin, et même si sa bouche sent, tu respires ça comme un parfum. Comment peut-on empêcher le capi de circuler alors que même actuellement les gens viennent au stade pour le voir ? Il faut arrêter ça. Egomédé ?

Sur le cas Serge Akakpo, il a raison aussi. J’adore Serge, il s’exprime bien et fais de belles analyses, toujours bien sapé. Quand je suis à l’étranger, j’aime bien montrer que c’est un Togolais. Mais s’il veut être team manager des éperviers, qu’il rentre s’installer au pays et founoufa. Fin du débats.

Le point sur lequel je ne suis pas d’accord avec sheyi, c’est le traitement des joueurs : primes, prise en charge et infrastructures. Tout est urgent dans notre pays. Entre un stade et un hôpital, je choisis l’hôpital. Ce sont pour moi des priorités. Il est hors de question d’augmenter les primes des joueurs alors que certains gagnant 3 à 20 fois ce que gagne un député, dans un pays où le smic est à 50 000 f, qu’on ne paie même pas. Nous avons besoin de joueurs qui se mouillent le maillot pour défendre le pays. Talent, esprit d’équipe et soutien des supporters, c’est de ça qu’ils ont besoin.

En conclusion, Adebayor a bien fait de vider son sac. Il faut que les choses changent. Ministre, présidents de la ftf, team manager, il faut désormais faire les choses autrement. Ce que vous avez fait à ce jour n’est pas bon, la preuve ça ne marche pas. Mais il n’est pas tard. On peut se qualifier pour la prochaine coupe du monde, et tourner définitivement la page sheyi adebayor. Ou bien ?

Dites moi ce que vous avez pensé de sa sortie et des points énumérés.

Rendons hommage à nos héros, vivants.

Gerry

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here