Arrestation de Jean Paul Omolou : le parti Les Démocrates demande aux chancelleries accréditées au Togo, pour la première fois, de faire passer l’humain devant l’intérêt (communiqué)

18
Arrestation de Jean Paul Omolou : le parti Les Démocrates demande aux chancelleries accréditées au Togo, pour la première fois, de faire passer l’humain devant l’intérêt (communiqué)
Arrestation de Jean Paul Omolou : le parti Les Démocrates demande aux chancelleries accréditées au Togo, pour la première fois, de faire passer l’humain devant l’intérêt (communiqué)

Africa-Press – Togo. Communiqué

On a tous appris ce matin du 04 novembre 2021 avec amertume, désarroi et surtout avec colère l’enlèvement du camarade de lutte issu de la diaspora, Jean Paul OMOLOU. Le régime de terreur du Togo vient encore une fois montrer ce qu’il sait faire de mieux: intimider, terroriser et même assassiner afin de se garantir une gouvernance éternelle.

Nous sommes certes pétrifiés abasourdis mais sereins que<> Sylvanus Olympio. Et pour paraphraser les mots inscrits sur le monument de l’indépendance, peuple togolais, par ta foi et ton courage, la nation renaîtra.

Le parti politique LES DÉMOCRATES, condamne encore une fois ces actes moyenâgeux avec la dernière énergie. Par conséquent, le parti exige une libération sans condition non seulement du camarade Jean Paul mais aussi de tous les détenus politiques et d’opinion qui croupissent dans les geôles de l’aristocratie conduite par les Gnassingbé depuis près de soixante années.

Nous demandons à toutes les organisations de défense des droits humains nationales et internationales de s’impliquer pour que finisse la prison d’opinion au Togo.

Nous disons aux chancelleries accréditées au Togo, pour la première fois, de faire passer l’humain devant l’intérêt et demander au bourreau gouvernement togolais de relâcher tous ceux qui sont arrêtés pour leur divergence de vue avec le régime.

Enfin nous rappelons nos frères et sœurs togolais que<> La bataille pour la liberté n’est pas un luxe mais une nécessité. Soit on la fait où on péri.

Que viennent les tyrans ton cœur soupire vers la liberté

Fait à Lomé, le 05 novembre 2021

Nicodème Ayao HABIA, Président du parti politique LES DÉMOCRATES.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here