Grabuge au sein de l’ANC: Jean- Pierre Fabre secoué par les critiques internes

3
Grabuge au sein de l’ANC: Jean- Pierre Fabre secoué par les critiques internes
Grabuge au sein de l’ANC: Jean- Pierre Fabre secoué par les critiques internes

Africa-PressTogo. Publicités
L’Alliance nationale de changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre n’a visiblement pas fini avec les mésententes internes. Après la fronde au sein de la fédération européenne du parti, critiquant le président d’afficher une position étrange au parti, un autre cadre revient à la charge. Président fédéral de son état, il s’insurge contre les récentes stratégies de leur formation politique et invite le bureau national à principalement cesser les critiques envers la DMK.
Le nouveau contestataire à l’ANC s’appelle Kodjo C. Alissutin. Le président fédéral du 5è arrondissement C de l’ANC n’est pas d’accord de la manière dont les choses se passent ces jours-ci au sein de son parti.
Publicités
Lui qui s’est déjà révélé dans une récente affaire de remplacement d’un conseiller municipal dans le Golfe 5 invite les premiers responsables de l’ANC à faire désormais les choses autrement.
Publicités
Sur les réseaux sociaux, notamment dans les plateformes de discussion de whatsapp, il demande aux dirigeants à tourner dos résolument à la politique intellectuelle pour une politique intelligente. Et à perdre moins de temps à gérer les humeurs.
De même, M. Alissutin s’est montré déçu de la décision de Jean-Pierre Fabre et du parti à laisser en plant les dernières discussions organisées par le pouvoir en place.
Pour lui, il n’est plus question de boycotter les dialogues inter-togolais. Mieux, à l’ANC, la politique de la chaise vide ne doit plus avoir droit de cité.
« J’invite l’ANC et son chef à rejoindre rapidement la table de dialogue de la CNAP pour débloquer la crise qui ne finit pas, enfin pour soulager le peuple togolais et faire naître l’espoir d’un lendemain meilleur, pour la grandeur de l’ANC », a-t-il posté.
Aussi, exhorte-t-il à mobiliser les militants et le peuple pour déclencher résolument une dernière bataille pour l’alternance politique au Togo.
Jean-Pierre Fabre doit oublier la DMK
Mis à part ces 4 exhortations, le président fédéral du 5è arrondissement C de l’ANC estime que l’heure n’est plus à s’attaquer à la DMK.
M. Alissutin semble ne peut pas être d’accord de la récente conférence de presse de l’ANC animée par son président national.
Jean-Pierre Fabre au cours de sa dernière rencontre avec les médias est longuement revenu sur les bisbilles qui ont eu lieu entre l’ANC et la DMK à la veillée de la présidentielle de 2020.
L’ancien chef de file de l’opposition sans en faire dans la dentelle a dénoncé un mauvais rôle joué par la DMK dans la lutte contre l’alternance en 2020. Des critiques qui doivent s’arrêter selon, M. Alissutin.
« J’invite l’ANC et son chef à clore rapidement le feuilleton DMK », a-t-il écrit au point 3 de ses exhortations.
Jean-Pierre Fabre va-t-il tolérer cette nouvelle sortie publique d’un responsable fédéral du parti ?
Avec Togobreakingnews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here