Togo : Adjamagbo-Johnson, la « dame de fer » arrêtée

11
Togo : Adjamagbo-Johnson, la « dame de fer » arrêtée
Togo : Adjamagbo-Johnson, la « dame de fer » arrêtée

Africa-PressTogo. Ancienne porte-parole du candidat Agbéyomé Kodjo à la présidentielle, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a été arrêtée à son domicile le 28 novembre dans le cadre d’une enquête sur un présumé « plan de déstabilisation du pays ».

Secrétaire générale de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) et seule femme à avoir brigué la magistrature suprême au Togo, en 2010, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson a été arrêtée samedi 28 novembre à son domicile d’Agbalépedo, à Lomé, dans le cadre d’une enquête ouverte pour atteinte à la sécurité intérieure de l’État.

À 16 heures, une perquisition et son arrestation par l’Unité spéciale d’intervention de la gendarmerie (USIG), arrivée sur les lieux dans des jeeps et des 4×4, ont été signifiées à la coordinatrice de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK), ancienne porte-parole du candidat Agbéyomé Kodjo lors de la présidentielle du 22 février. « Aux environs de 19 h, elle nous a confirmé par téléphone être gardée à vue au Scric [Service central de recherches et d’investigations criminelles] pour les besoins d’une enquête en cours et nous a indiqué qu’elle serait interrogée le lendemain », confie son entourage.

Cette défenseuse des droits humains de 61 ans, fondatrice du groupe d’action et de réflexion Femmes, Démocratie et Développement (GF2D) a passé les nuits du 28 et 29 novembre dans les locaux de la gendarmerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here