Togo : Le CAR exhorte Faure Gnassingbé à rejeter la modification constitutionnelle

5
Togo : Le CAR exhorte Faure Gnassingbé à rejeter la modification constitutionnelle
Togo : Le CAR exhorte Faure Gnassingbé à rejeter la modification constitutionnelle

Africa-Press – Togo. Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) a pris position ce mercredi 27 mars 2024, invitant le président Faure Essozimna Kodjo Gnassingbé à refuser de promulguer la loi de modification de la constitution togolaise.

Cette intervention fait suite à l’adoption par l’Assemblée Nationale, lors de sa 4ème séance plénière le lundi 25 mars 2024, d’une révision constitutionnelle instaurant la 5e République. Cette nouvelle constitution vise à renforcer la démocratie, assurer la stabilité gouvernementale et s’adapter aux évolutions sociopolitiques.

Le CAR avait déjà émis des réserves avant cette adoption, soulignant le caractère inopportun de la révision constitutionnelle par une Assemblée dont le mandat a expiré fin décembre 2023, sans consultation préalable de l’ensemble de la classe politique.

Dans un communiqué, le parti de Yao DATE a déploré le manque de concertation avec la population togolaise, déclarant que les députés ont agi en dépit de l’opposition majoritaire des citoyens.

Le CAR exprime ainsi son regret devant l’adoption de cette loi qu’il estime être source de divisions et de tensions susceptibles de compromettre l’avenir du pays.

Pour prévenir ces risques, le CAR en appelle au président de la République, en tant que garant de la stabilité nationale, à rejeter la loi de modification constitutionnelle.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here