Togo-Mobilisations des partis politiques contre le terrorisme : ce que l’ANC en pense

4
Togo-Mobilisations des partis politiques contre le terrorisme : ce que l’ANC en pense
Togo-Mobilisations des partis politiques contre le terrorisme : ce que l’ANC en pense

Africa-Press – Togo. L’Alliance nationale pour le changement (ANC) a pris part à la rencontre initiée par Victoire Domegah-Dogbé, le chef du gouvernement, dans le but de créer une unité nationale face à l’insécurité dont l’origine est l’extrémisme violent au nord.

Ce jeudi 4 août 2022, à la Primature à Lomé, des délégations venues d’une vingtaine de partis politiques ont rencontré le Premier ministre. Objectif, sonner la mobilisation nationale face aux attaques terroristes qui sèment la désolation dans la partie nord du Togo.

Le parti ANC a également participé à cette rencontre au cours de laquelle son représentant n’a pas manqué l’occasion d’acculer dans une certaine mesure le gouvernement.

« J’ai demandé comment ce front uni va se faire lorsque le gouvernement entrave le travail des partis politiques et méprise aussi la population ? Parce qu’il n’y a pas longtemps, dans la région des Savanes, le gouvernement a réprimé durement les élèves qui étaient en grève, qui demandaient que leurs professeurs reviennent en classe », s’interroge alors Francis Pedro Amuzun, l’un des fidèles de Jean-Pierre Fabre, le président de la formation politique à la couleur orange.

D’autres opposants ont aussi posé des questions et fait des propositions destinées à lutter efficacement contre l’extrémisme violent.

Selon Christian Trimua, le porte-parole du gouvernement, « c’est le Togo dans son entièreté qui est attaqué, dans ce contexte, naturellement, l’union de toutes nos forces, de toutes les forces politiques face à l’adversité, est indispensable ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here