Le breaking au Togo : vers une professionnalisation réussie

3
Le breaking au Togo : vers une professionnalisation réussie
Le breaking au Togo : vers une professionnalisation réussie

Africa-Press – Togo. Ce 15 février, a marqué le début du stage technique pour les entraîneurs de breaking à Lomé, avec un démarrage prometteur. Sous la houlette de l’expert international Max de la Fédération Internationale de Danse Sportive (WDSF), cette formation ambitionne d’élever le niveau de professionnalisme dans le domaine du breakdance au Togo. Initiée par la Fédération Togolaise de Danse Sportive (FTDS), en partenariat avec le Comité National Olympique du Togo et avec le soutien de la Solidarité Olympique, cette initiative prévoit une durée jusqu’au 19 février 2024.

Cette première journée de formation a été marquée par un enthousiasme palpable parmi les participants. Le programme intensif aborde une multitude de sujets, allant des règles et critères du breaking aux championnats nationaux et internationaux, en passant par les dernières tendances et exigences de la discipline. Cette initiative revêt une importance cruciale, en particulier avec l’admission du breaking aux Jeux Olympiques de Paris 2024, témoignant ainsi d’une avancée majeure vers la reconnaissance du breakdance en tant que sport à part entière.

L’expert international Joao Mario Oliveira Freitas, également connu sous le nom de Bboy Max, joue un rôle central dans ce stage technique. Fort d’une expérience remarquable dans le domaine de la danse, Max a débuté sa carrière à l’âge de 5 ans et a depuis développé un style créatif et caractéristique dans le breaking, avec une passion pour le Locking et les styles funky. Son expertise en tant que juge et animateur lors d’événements prestigieux à travers le monde fait de lui un mentor idéal pour guider les entraîneurs togolais vers l’excellence. Son engagement dans le développement de la structure olympique du Breaking, en collaboration étroite avec la WDSF depuis 2019, démontre son dévouement envers la professionnalisation de cette discipline.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here