Togo-Poliomyélite : La campagne vaccination de riposte a lieu du 15 au 18 août sur l’ensemble du territoire

4
Togo-Poliomyélite : La campagne vaccination de riposte a lieu du 15 au 18 août sur l’ensemble du territoire
Togo-Poliomyélite : La campagne vaccination de riposte a lieu du 15 au 18 août sur l’ensemble du territoire

Africa-Press – Togo. Vendredi au cours d’un briefing avec des journalistes, la Direction générale de la santé Grand-Lomé (DGS-GL) informait de la tenue d’une campagne nationale de vaccination de riposte contre la poliomyélite sur l’ensemble du territoire national.

Il s’agit, non d’une vaccination de routine, mais de riposte faisant suite à la détection, ces deux dernières années, de cas dérivés de souches dues à une mutation du virus. D’ailleurs cette année 2022, un cas de polio a été détecté dans le district de l’Oti dans la région des Savanes et un autre cas environnemental détecté dans le district du Golfe, dans la région de Grand Lomé. Et c’est en vue d’arrêter la circulation du virus et de renforcer l’immunité des enfants qu’il est organisé cette nouvelle campagne de vaccination de riposte.

« L’on s’en souvient, depuis octobre 2017, le Togo avait été déclaré indemne de la poliomyélite sauvage. Mais à partir de 2019-2020, on a eu de nouveaux cas (…) Ce sont des cas dérivés de souches, c’est-à-dire que le virus a eu à muter. Selon l’initiative mondiale d’éradication de la poliomyélite, il s’avère important, d’après les procédures standard, d’organiser une campagne de riposte », a expliqué Adonglisso Boyodi, chargé de la promotion de la santé à la DGS-GL.

La réponse a cette épidémie passe par l’organisation d’au moins deux tours de campagne de vaccination contre la polio. Le premier tour est prévu du 15 au 18 août 2022. Il va se faire sur tout le territoire national.

Durant ces 4 jours, les agents vaccinateurs passeront dans les ménages, concessions, cases, dans les lieux de rassemblement, dans les lieux de culte, pour administrer les doses de vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) à tous les enfants de 0 à 5 ans du pays, déjà vaccinés ou pas, ou incomplètement vaccinés contre la poliomyélite lors des campagnes de routine. Mêmes les enfants malades doivent être vaccinés au cours de cette campagne. Près de 1 850 000 enfants seront vaccinés, a en croire les autorités sanitaires du pays.

« La poliomyélite, c’est une maladie irréversible, il n’existe pas à ce jour de traitement curatif. Chers papas, chères mamans, vaccinez vos enfants. C’est le vaccin qui est l’arme la plus efficace pour lutter contre cette maladie », a ajouté Adonglisso Boyodi.

Cette vaccination itinérante -de porte à porte- se verra associer la détection d’éventuels cas de paralysie flasque aigue (PFA). Dans cette perspective, une sensibilisation préalable des ménages a débuté depuis hier vendredi avec une visite à domicile des agents vaccinateurs.

Maladie infectieuse invalidante causée par un virus, la poliomyélite paralyse les muscles des jambes et des bras et, dans sa forme grave et mortelle, entraine la paralysie des poumons. S’attaquant généralement aux enfants et particulièrement de 0 à 5 ans, le virus entre dans l’organisme par la bouche. Dans la plupart des cas, les enfants infectés ne présentent que des symptômes mineurs. Quant aux adolescents et aux adultes, ils peuvent contracter la poliomyélite mais être des porteurs sains.

Pour éviter la poliomyélite, il est conseillé d’observer les mesures d’hygiène suivantes : se laver les mains à l’eau propre et avec du savon avant de manger et après les toilettes ; faire bouillir l’eau avant de la boire ou utiliser une autre méthode de potabilisation ; laver les fruits et les légumes avec de l’eau propre avant de les manger ; ne pas faire les selles à l’air libre, utiliser les latrines ou WC ; faire vacciner les enfants contre la poliomyélite à toutes les occasions.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Togo, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here