Après Samuel Eto’o, moussa Njoya s’attaque violemment à Ernest Obama

7
Après Samuel Eto'o, moussa Njoya s'attaque violemment à Ernest Obama
Après Samuel Eto'o, moussa Njoya s'attaque violemment à Ernest Obama

Africa-Press – Cameroun. Dans un tribune publiée sur sa page Facebook, le politologue et analyste politique Moussa Njoya s’en ai pris à Ernest Obama, le chargé de communication de la Fécafoot. Dans la tribune, il rappelle à l’ancien DG de Vision4 son récent passé. Ci-dessous, la tribune de Moussa Njoya.

“Parfois tu vois notre pays et la souffrance généralisée et tu te dis c’est mérité, tellement nous sommes sans couilles, sans convictions et sans principes. Nous prenons des positions en fonctions de nos ventres et bas ventres ou de nos affinités sociologiques.

Il me souvient que le frère Obama est parti de vision 4 sur la base des mêmes méthodes de gestion des ressources humaines: son employeur s’est levé et a cru bon venir le faire arrêter sans aucune demande d’explications préalable ni procédure disciplinaire interne ouverte contre lui et en jetant le frère en pâture dans l’opinion comme quoi il aurait commis des malversations financières et autres indélicatesses.

Je n’ai pas entendu les gens ici dire que si le Zomloa le dit c’est qu’il a de bonnes raisons. Non nous nous sommes tous indignés de la méthode et de la démarche abusive et avec raison. Certains d’entre nous avions eu le courage de dire au Zomloa que pour un patron de son niveau et pour l’image mm de son groupe nous lui suggérons humblement de reconsidérer cette affaire.

D’où vient il que dans le cas présent certains tiennent des discours de compromission et font la philo alors qu’ils sont eux mm des employés?

Ah j’ai oublié il ne s’agit pas de leur sœur ou copine…ah j’oubliais aussi quand tu as l’argent et des avantages à offrir comme Eto’o, et un bras long de jour comme de nuit, tu n’auras que des idolâtres ou courtisans qui viendraient mm leur âme au diable pour dire qu’il a raison !

P.S : le chien ne change jamais sa manière de s’asseoir

(Moi j’assume pleinement mes textes. Pas comme certains qui se cachent derrière des pseudos parce qu’ eux-mêmes ont honte des inepties qu’ils débitent)!”

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here