Paul Bya Veut Rejoindre les BRICS

9
Paul Bya Veut Rejoindre les BRICS
Paul Bya Veut Rejoindre les BRICS

Africa-Press – Cameroun. Selon le journal en ligne Watcher, le Cameroun fait partie des trois nouveaux pays qui ont exprimé leur intérêt à rejoindre l’alliance des BRICS cette année, aux côtés du Zimbabwe et du Pakistan.

Watcher rapporte que ces nations, confrontées à des défis économiques, voient dans l’adhésion aux BRICS une opportunité de dynamiser leurs économies respectives.

Toutefois, le journal en ligne émet des réserves quant à la pertinence de l’intégration de ces nouveaux membres. Il souligne que ces pays pourraient être perçus comme des bénéficiaires plutôt que des contributeurs au sein de l’alliance, et que leur adhésion reste incertaine.

L’alliance des BRICS, composée à l’origine du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, a invité l’année dernière des pays riches en pétrole à rejoindre ses rangs, dans le but de défier l’hégémonie économique américaine.

Parmi les 35 pays invités, seuls quelques-uns recevront une invitation formelle lors du prochain sommet des BRICS prévu en octobre à Kazan, en Russie. La décision d’admission sera prise sur la base du consensus des membres actuels de l’alliance.

L’objectif principal de l’alliance des BRICS est de réduire la dépendance au dollar américain en favorisant l’utilisation des monnaies locales et en renforçant les économies nationales, tout en facilitant les transactions transfrontalières.

L’adhésion de nouveaux membres pourrait avoir des répercussions importantes, notamment dans les secteurs bancaire, financier, technologique, de la consommation et de la vente au détail, aux États-Unis, si les BRICS décident de réduire leur utilisation du dollar.

Rappelons que début 2024, l’alliance des BRICS a accueilli officiellement cinq nouveaux membres, à savoir l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, portant ainsi le nombre total de membres à dix.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here