Cameroun – Eliminatoires Mondial 2022 : La Presse boycotte la Conférence de presse des Lions indomptables de football.

3
Cameroun – Eliminatoires Mondial 2022 : La Presse boycotte la Conférence de presse des Lions indomptables de football.
Cameroun – Eliminatoires Mondial 2022 : La Presse boycotte la Conférence de presse des Lions indomptables de football.

Africa-PressCameroun. Depuis le mercredi 1er septembre 2021, les éliminatoires de la Coupe du Monde de football Qatar 2022, ont repris droit de cité sur le contenant africain.

Dans le Groupe D, l’équipe du Cameroun reçoit son homologue du Malawi, le vendredi 03 septembre à partir de 20h dans le nouveau Complexe sportif de Yaoundé Olembe, dont une bonne partie est encore en chantier.

Apres avoir décidé que la rencontre sportive aura lieu à huis clos, la Confédération africaine de football a aussi exclu les hommes et femmes de media de la couverture de ce tout premier match de l’histoire du stade d’Olembe.

«La FECAFOOT informe les professionnels de média qu’en application des protocoles Covid-19 en vigueur pour les matches de la CAF et de la FIFA, la Confédération Africaine de Football a décidé de ne pas autoriser la présence des médias pour le match Cameroun vs Malawi du 03 sept 2021. En conséquence, aucun média n’est accrédité pour cette rencontre » a fait savoir le département de Communication de la Fédération camerounaise de football.

Cette information est tombée en fin de journée au moment où des journalistes couvraient la séance d’entrainement des Lions indomptables au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. A la fin de cette séance d’entrainement, les professionnels de média ont décidé de boycotter la conférence de presse d’avant match de la sélection nationale fanion du Cameroun en signe de protestation. Ainsi, les reporters ont refusé de se rendre à la salle de presse située à un jet de pierre de la pelouse du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Cette décision de la CAF a relancé la polémique sur la situation peu rassurante du Complexe sportif d’Olembe dont les travaux de construction trainent depuis dix ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here