Le Canada veut former une centaine de jeunes camerounais aux métiers du numérique

17
Le Canada veut former une centaine de jeunes camerounais aux métiers du numérique
Le Canada veut former une centaine de jeunes camerounais aux métiers du numérique

Africa-Press – Cameroun. L’initiative connait la participation du ministère chargé des PME et celui en charge de formation professionnelle. L’objectif est de faciliter la transformation digitale pour un secteur économique plus rentable.

Il s’agit de la TECHWOMEN FACTORY. C’est un projet mis sur pied par la Cameroon Youth School Tech Incubator (CAYSTI). Et il jouit du financement des Affaires mondiales Canada et de l’appui technique de Cuso international. Cette année, il est question d’offrir d’amples compétences technologiques à des jeunes des 10 régions du Cameroun. Ce sont au total 179 jeunes dont plus de 80% sont des femmes qui en ont bénéficié. Pendant 9 mois, ils seront exposés aux rudiments du digital; ce qui leur permettra de s’insérer facilement dans le marché de l’emploi en l’occurrence dans le secteur économique.

Pour le ministre chargé des Petites et Moyennes entreprises, Achille Bassilekin III, cette initiative vise à favoriser la globalisation et elle permettra aux bénéficiaires de devenir des créateurs d’emplois et de richesses. Il l’a fait savoir lors de la cérémonie d’évaluation à mi-parcours du projet TECHWOMEN FACTORY le 25 août dernier.

Achille Bassilekin III

A ses côtés se trouvaient le ministre Issa Tchiroma Bakary de la formation professionnelle et Richard Bale, Haut-Commissaire du Canada au Cameroun. La rencontre s’est articulée également autour de la remise des attestations au trois meilleurs groupes d’apprenants.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Cameroun, suivez Africa-Press

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here