Afrique centrale: une conférence internationale à Paris sur la préservation des forêts

4
Afrique centrale: une conférence internationale à Paris sur la préservation des forêts
Afrique centrale: une conférence internationale à Paris sur la préservation des forêts

Africa-PressCentrAfricaine. La ville de Paris et le groupe Le Monde, en partenariat avec l’Association internationale des maires francophones (AIMF), s’engagent pour la préservation des forêts d’Afrique centrale. Une conférence internationale aura lieu le 6 octobre à l’Hôtel de ville, à laquelle participera le Congolais Jean Bakouma, directeur de la conservation du Bassin du Congo au WWF.

La conférence rassemblera des acteurs des pouvoirs locaux, des représentants du monde associatif, universitaire et de l’entrepreneuriat, ainsi que des experts et des grands témoins européens et africains.

L’objectif pour tous ces panélistes est de mettre en lumière les menaces qui pèsent sur les forêts d’Afrique centrale, sur les écosystèmes, la biodiversité, mais aussi la population qui habite ces espaces. Ils mettront en avant des solutions pour préserver ces écosystèmes forestiers dans le respect de la population qui en est la gardienne.

La forêt d’Afrique centrale est le deuxième massif forestier tropical du monde après la forêt amazonienne. Partagée entre le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale, l’Angola, le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie et la Zambie, elle est le deuxième poumon vert de la planète.

C’est un véritable réservoir de biodiversité ; plus de quarante millions de personnes dépendent de cet écosystème qui joue un rôle essentiel dans la lutte contre le changement climatique. Or, la déforestation massive menace cet environnement fragile.

En vue de la COP 26 et de la COP15 sur la biodiversité, l’initiative a pour objectif de sensibiliser les parties prenantes au rôle de la forêt d’Afrique centrale et à son importance dans la biodiversité en l’inscrivant dans l’agenda international.

La table ronde sur les « Certifications et qualité des filières » se déroulera en présence du Congolais Jean Bakouma. Une programmation culturelle a été mise en place en parallèle de l’évènement afin de sensibiliser le grand public aux enjeux liés à la préservation des forêts du bassin du Congo : expositions en extérieur, rencontres en bibliothèques, concert, projections à destination des scolaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here