La RCA impulse les réformes des instruments juridiques de la CEMAC

3
La RCA impulse les réformes des instruments juridiques de la CEMAC
La RCA impulse les réformes des instruments juridiques de la CEMAC

Africa-Press – CentrAfricaine. Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération Internationale, Richard Filakota, a présidé le 20 juin à Bangui,…

Le ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération Internationale, Richard Filakota, a présidé le 20 juin à Bangui, une Session Extraordinaire de l’Union des États d’Afrique centrale l’UEAC.

En sa qualité du Président de l’UEAC, le ministre centrafricain en charge de l’Economie a présidé le sommet extraordinaire. Richard Filakota et ses pairs ont examiné les projets de textes visant à impulser les réformes des instruments juridiques de la CEMAC. Il s’agit en effet du Plan de transformation de la Commission, du Règlement portant Procédures de Passation de Marchés, et du Règlement Financier de la Communauté. Avec pour objectif de conduire à une gestion efficace et efficiente des ressources de la communauté.

Le but est de renforcer la compétitivité et d’accélérer la diversification des économies dans la zone CEMAC. « Cela facilitera par ailleurs un bon équilibre économique et politique de la sous-région. » Les parties prenantes ont également évoqué le retour de la Commission CEMAC, de l’École inter-États de la Douane et de la Carte Rose en RCA.

Ont pris part à cette assise, les responsables des grandes institutions de la sous-région, les membres des gouvernements de la RCA et de la Commission CEMAC, les représentants consulaires et les experts

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here