Emmanuel Macron maintient les effectifs de Barkhane au Sahel

6
Emmanuel Macron maintient les effectifs de Barkhane au Sahel
Emmanuel Macron maintient les effectifs de Barkhane au Sahel

Africa-PressCentrAfricaine. Emmanuel Macron a annoncé que la France ne comptait pas réduire “dans l’immédiat” les effectifs militaires de l’opération Barkhane. Lors du sommet du G5 Sahel à N’Djamena, il a également appelé à “décapiter” les groupes jihadistes affiliés à Al-Qaïda. Paris envisageait il y a encore quelques semaines d’amorcer un retrait dès ce début d’année, en rappelant les 600 soldats envoyés en renfort au Sahel il y a un an. L’opération antijihadiste française Barkhane mobilise actuellement 5 100 soldats. Les détails dans ce journal.

Également à la une, deux ex-chefs de milices centrafricains, dont un ancien haut responsable du football africain, ont rejeté mardi toutes les charges à leur encontre à l’ouverture de leur procès à la Cour pénale internationale (CPI), qui les accuse de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Patrice-Édouard Ngaïssona, ancien ministre centrafricain des Sports, et Alfred Yekatom, surnommé “Rambo”, sont jugés pour des crimes présumés commis en République centrafricaine lors de la guerre civile entre 2013 et 2014. Notre correspondant Clément Di Roma est allé à la rencontre des victimes à Bangui.

En Guinée, un “premier vol humanitaire d’urgence”, avec à son bord des experts de l’ONU et du gouvernement guinéen, ainsi que des équipements sanitaires, est arrivé en début de soirée à Nzérékoré, en Guinée forestière, où le virus Ebola est réapparu.

Des centaines de personnes ont manifesté à Kherrata en Algérie, le berceau du mouvement antirégime Hirak. Le cas de Walid Nekkiche, jeune militant emprisonné qui accuse les services de sécurité de l’avoir torturé et agressé sexuellement, continue de défrayer la chronique.

Enfin nous parlerons de la 5e édition du Challenge App Afrique RFI-France 24. Cette année, elle a récompensé le Guinéen Amara Diawara, médecin et concepteur du projet “Afriqcare”, une plateforme destinée aux médecins et aux patients.

vidéo:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here