la bataille pour la succession du Président  Faustin Archange Touadera est lancée

1
RCA :   la bataille pour la succession du Président  Faustin Archange Touadera est lancée
RCA :   la bataille pour la succession du Président  Faustin Archange Touadera est lancée

Africa-PressCentrAfricaine Alors que le chef de l’État Faustin Archange Touadera vient à peine de prêter serment pour un second et dernier mandat à la tête du pays, plusieurs dauphins potentiels et cadres du parti au pouvoir, les cœurs unis, croient dur comme fer en leur destin. De Firmin NGRÉBADA à Simplice Mathieu Sarandji en passant par Thierry Kamach, la bataille fait rage, et le MCU semble totalement divisé au lendemain de sa victoire à la présidentielle du décembre dernier.

Dans cette bataille, le Premier ministre Firmin NGRÉBADA semble avoir déjà le soutien de la Russie. L’ex-directeur de cabinet du Président de la République, devenu Premier ministre, l’homme ambitionne le perchoir de l’Assemblée nationale, dernière marche avant l’accession au palais de la renaissance. Mais face à lui, l’ancien premier ministre Simplice Mathieu Sarandji, et premier secrétaire exécutif du parti au pouvoir. Élu député dès le premier tour dans la circonscription de Baoro, Simplice Mathieu Sarandji constitue un sérieux handicape pour le Premier ministre Firmin NGRÉBADA, que ça soit pour le perchoir de l’Assemblée nationale, ou encore de la succession du chef de l’État. D’ailleurs la semaine dernière, on soupçonne le Premier ministre Firmin NGRÉBADA d’avoir empoisonné l’ancien premier ministre Simplice Mathieu Sarandji qui est hospitalisé dans la capitale.

Hors mis les deux hommes, on voit également le ministre de l’Environnement Thierry Kamach, Président du parti MOUNI, allié du pouvoir qui semble croire également à son destin. Mais présentement, l’homme manœuvre dans l’ombre pour succéder au Président Touadera.

En dehors de ces trois hommes cités, il y’a d’autres personnalités qui semblent aussi croire à leur destin, mais ce n’est que le début. L’avenir nous le dira dans trois ou quatre ans. Mais d’ores et déjà, certains observateurs prédisent une éventuelle sévère purge au sein du parti au pouvoir, le MCU.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here