présidentielle du 27 décembre, Armel Sayo candidat numéro 20, et Serge Bokassa numéro 19

34
RCA : présidentielle du 27 décembre, Armel Sayo candidat numéro 20, et Serge Bokassa numéro 19
RCA : présidentielle du 27 décembre, Armel Sayo candidat numéro 20, et Serge Bokassa numéro 19

Africa PressCentrAfricaine. Mardi 10 novembre, à moins de quatre heures de la clôture du dépôt de candidature à l’autorité nationale des élections, deux candidats sont venus déposer leur dossier, il s’agit de monsieur Serge Bokassa, et Armel Ningatoloum Sayo.

Si l’autorité nationale des élections affirme avoir enregistré plus de 800 dossiers de candidatures pour les législatives, à la présidentielle, hier à 20 heures,  l’ÂNE totalise 20 candidats, et le dernier à cette heure est Monsieur Armel Ningatoloum Sayo, gendarme de première classe, et ex-chef rebelle du groupe « Révolution justice ».

Cependant, peu avant le ministre Sayo, l’ancien ministre de la Santé, Monsieur Jean-Michel Mandaba, a acté également sa candidature auprès de l’ÂNE au numéro 19, et ce, quelques minutes avant monsieur Aristide Briand Reboas , Président du parti chrétien démocrate, ex-chef du renseignement de l’ancien Président François Bozizé  .

Ceci dit, neuf jours avant eux, le chef de l’État Faustin Archange TOUADERA, candidat à sa propre succession est inscrit au numéro 1, Anicet Georges Dologuélé au numéro 2, Martin Ziguélé au numéro 3, Sylvain Patassé au numéro 4, Mahamat Kamoun au numéro 5, Augustin AGOU au numéro 6, Maître Crépin Mboli – Goumba au numéro 7, Docteur Serge Djorie au numéro 8, Eloi Anguimaté au numéro 9, Alexandre Ferdinand Nguendet au numéro 10, Abdoul Karim Meckassoua au numéro 11, Catherine Samba-Panza au numéro 12, François Bozizé au numéro 13, Maître Cyriaque  Gonda au numéro 14, Nicolas Tiangaye au numéro 15, et  Désiré Bilal Nzanga Kolingba qui a également fait acte de sa candidature mardi 10 novembre, et inscrit au numéro 16.

Notons que pour  cette présidentielle, seulement une seule femme, en l’occurrence Madame Catherine Samba-Panza qui a pu déposer son dossier à l’autorité nationale des élections.

CNC n’est pas en mesure de savoir si après 20 heures ce mardi, il y avait encore un autre candidat qui était venu déposer son dossier.

Affaire à suivre…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here