Entreprise de déstabilisation du MLPC, communiqué de presse du bureau politique

6
Entreprise de déstabilisation du MLPC, communiqué de presse du bureau politique
Entreprise de déstabilisation du MLPC, communiqué de presse du bureau politique

Africa-Press – CentrAfricaine. Prenant prétexte de la décision du Bureau Politique du 26 Mars 2022, portant suspension du camarade Gabriel Jean Edouard KOYAMBOUNOU, 1er Vice Président, pour acte d’indiscipline manifeste, un groupuscule de militants entreprend de déstabiliser le Parti en posant des actes qui violent les règles du Parti.

Au nom du Parti, je tiens à rappeler à tous qu’aucun militant n’est au-dessus des règles de fonctionnement du Parti et que leur violation entrainera pour leur(s) auteur(s) les sanctions proportionnelles prévues à cet effet car toute société, toute structure a besoin d’une base minimale de règlementation pour fonctionner harmonieusement.

En conséquence, j’invite tous les Responsables des organes, les Cadres, les militantes et militants du Parti à rester sereins, en évitant d’une part de prêter l’oreille aux chants de sirène des militants dont la moralité et le comportement sont loin d’être exemplaires, et d’autre part, de faire bloc derrière Martin ZIGUELE, Président du Parti pour faire échec au plan sordide du groupuscule dont le dessein inavoué est la liquidation pure et simple du Parti. Tous unis, nous vaincrons.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here