turbulence au sein du parti URCA, un conseiller du Président Anicet Georges Dologuélé démissionne

4
RCA : turbulence au sein du parti URCA, un conseiller du Président Anicet Georges Dologuélé démissionne
RCA : turbulence au sein du parti URCA, un conseiller du Président Anicet Georges Dologuélé démissionne

Africa-PressCentrAfricaineL’homme s’appelle Christian Gazam BETTY , conseiller en communication de l’opposant Anicet Georges Dologuélé, président du parti l’union pour le renouveau centrafricain (URCA).. Il déclare vouloir se consacrer désormais à d’autres activités. Mais selon les informations du CNC, sa démission de l’URCA intervient après la publication de son livre intitulé Centrafrique : « la conquête du pouvoir », un livre témoignage qui a suscité d’énormes polémiques au sein de l’URCA.

« J’ai réalisé que ma mission est arrivée à sa fin. Vous savez, en 2019, j’ai été appelé auprès de monsieur Anicet Georges Dologuélé, par lui-même, pour pouvoir lui prêter main-forte à la conquête du pouvoir. Je n’étais pas le seul, il y’a plusieurs personnes dans son équipe. Donc ma mission était de venir aider en tant que conseiller en communication et d’autres missions que j’ai faites. Pour moi, je considère que ma mission est arrivée à la fin. Nous n’avons pas pu conquérir le pouvoir en 2020, et je n’envisage pas mon avenir politique au sein du parti URCA. C’est la principale raison que j’ai déposé ma démission »

, a réagi monsieur Christian Gazam Betty aux médias.

Or, l’homme a bien précisé : « je n’envisage pas mon avenir politique au sein du parti URCA », c’est-à-dire qu’il a bien ambition d’intégrer d’autres formations politiques, ou bien créer la tienne. Mais pour les membres du bureau politique de l’URCA, monsieur Christian Gazam Betty aurait été discrètement contacté par le parti au pouvoir, les cœurs unis.

D’abord, sur la publication de son livre « Centrafrique : la conquête du pouvoir », un livre témoignage, l’homme semble livrer son parrain politique Anicet Georges Dologuélé dans la gueule des loups, en relatant les « conversations discrètes » de celui-ci avec d’autres opposants dans son livre. En plus, il est régulièrement critiqué au sein du parti URCA à cause de sa « manie affolante de trop parler tout le temps ».

« Le jeune Christophe Gazam Betty ne garde jamais un secret »,

a regretté un cadre de l’URCA.

Rappelons que monsieur Gazam Betty avait intégré l’équipe de l’opposant Anicet Georges Dologuélé il y a seulement deux ans à cause des liens familiaux de son épouse avec l’opposant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here