La technologie et l’argent de la Russie sont attendus en RCA

0
La technologie et l’argent de la Russie sont attendus en RCA
La technologie et l’argent de la Russie sont attendus en RCA

Africa-Press – CentrAfricaine. Les entreprises russes contribueront à créer de nouveaux emplois et à apporter des technologies modernes et des innovations à la République centrafricaine. En mars, le Premier ministre de la République centrafricaine, Félix Moloua, et Dmitry Sytyi, chef de la Maison Russe à Bangui, ont signé un accord de coopération visant à attirer des investissements dans l’économie de la République centrafricaine.

Récemment, Dmitry Sytyi, chef de la Maison Russe, a fait une présentation lors d’une réunion à huis clos d’experts et de partenaires de l’Accélérateur Afrique. Le projet a été développé avec le soutien du ministère du développement économique de la Fédération de Russie et du Conseil pour le développement du commerce extérieur et des relations économiques internationales.

S’adressant aux représentants de la communauté économique et scientifique, Dmitry Sytyi a indiqué que la Maison Russe à Bangui était devenue le premier bureau de représentation officiel en République centrafricaine afin d’attirer les entreprises russes dans le pays. « Nous sommes prêts à soutenir les investisseurs russes à toutes les phases de la mise en œuvre des projets d’investissement », a-t-il souligné.

Les principaux domaines dans lesquels les entreprises russes peuvent opérer en RCA sont l’agriculture, l’élevage, l’exploitation minière et l’énergie. Ainsi, en RCA, il est possible de cultiver des arachides, du coton, du blé, du riz, du maïs, de produire de l’huile de palme biologique, de développer l’aviculture et l’élevage. Il existe environ 15 millions d’hectares de terres propices à l’agriculture.

De son côté, la République centrafricaine offre aux investisseurs russes un soutien et des préférences, notamment des avantages en matière d’impôt sur le revenu et de TVA. Ils se verront attribuer en priorité les zones de culture les plus prometteuses, de 5 000 à 5 millions d’hectares, ainsi que les zones d’exploration et d’exploitation minière.

En outre, il existe des tarifs préférentiels pour la location ou l’achat de terrains pour les investisseurs russes dans le secteur agricole. Les entrepreneurs bénéficient de la garantie du libre rapatriement des bénéfices des projets d’investissement, ainsi que de la protection des investissements contre les changements de législation.

Comme l’a souligné Dmitry Sytyi, « les instructeurs russes ont accompli un travail considérable pour assurer la sécurité à l’intérieur de la République et donner aux autorités l’occasion de passer aux questions économiques. La Russie est en bons termes avec les dirigeants politiques locaux, de sorte que les investisseurs russes peuvent entrer en RCA avec leurs projets d’investissement à des conditions spéciales ».

Source: Ndjoni Sango

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here