Neuf personnes condamnées par la Cour Martiale au cours de son audience à Bangui

7
Neuf personnes condamnées par la Cour Martiale au cours de son audience à Bangui
Neuf personnes condamnées par la Cour Martiale au cours de son audience à Bangui

Africa-PressCentrAfricaine. La Cour Martiale a condamné au total, neuf(9) personnes dont les peines varient entre cinq à dix ans d’emprisonnement ferme. Un bilan présenté par le ministère public, représenté par le Commissaire du Gouvernement Benoit Narcisse Foukpio.

Ces coupables sont des militaires, gendarmes et policiers poursuivis pour meurtre, blessure volontaire et crime de sang. C’est la deuxième session de l’année en cours tenue par cette juridiction militaire créée pour juger les militaires, gendarmes et policiers en conflit avec la loi.

Neuf dossiers inscrits au rôle de cette audience ont été traités et jugés par la Cour. Cette session se tient dans un contexte où des présumés crimes commis en Centrafrique ont été attribués à certains éléments des forces armées centrafricaines et défense de sécurité intérieure.

La Commission d’Enquête Spéciale mise en place par le gouvernement pour enquêter sur les graves crimes commis par des éléments des FACA, dans son rapport de synthèse a indiqué que sur 103 incidents de violation des Droits de l’Homme et du droit international humanitaire, certains sont avérés et imputables aux FACA et les FSI.

« La première procédure est celle introduite par le ministère public contre, Lopez Dawas, un élément des FACA condamné à des peines des travaux forcés à perpétuité pour avoir commis un triple assassinat à Bambari », a décidé la Cour.

Certains éléments des FACA sont condamnés à des peines allant de 5 à 10 ans d’emprisonnement ferme pour meurtre et assassinat. Pendant ces audiences, un gendarme en fonction est condamné pour meurtre et blessures volontaires à Boda.

Ce dernier a écopé d’une peine de 10 ans d’emprisonnement ferme. Le procès a été organisé du 22 septembre au 1er octobre 2021 à Bangui. Un dossier a été renvoyé pour absence du conseil de l’accusé régulièrement constitué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here