CAN-2022 : la Tunisie doit se reconcentrer, le Mali veut confirmer

2
CAN-2022 : la Tunisie doit se reconcentrer, le Mali veut confirmer
CAN-2022 : la Tunisie doit se reconcentrer, le Mali veut confirmer

Africa-Press – CentrAfricaine. Après un premier match rocambolesque écourté avant la fin du temps réglementaire par l’arbitre et une défaite contre le Mali (0-1), les Tunisiens vont devoir reprendre leurs esprits pour enfin décrocher une victoire, dimanche, face à la Mauritanie. Les Aigles maliens peuvent de leur côté obtenir leur billet pour les 8es en cas de succès sur la Gambie.

Les images des Tunisiens furieux après l’arbitre zambien Janny Sikazwe, qui a sifflé trop tôt la fin du match face au Mali perdu (0-1) par les Aigles de Carthage, alors qu’il leur restait le temps additionnel pour essayer d’égaliser, ont fait le tour de la planète foot.

Alors que la presse tunisienne s’est déchaînée contre l’arbitre pour ce coup de sifflet prématuré, la commission d’organisation de la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé qu’elle homologuait la victoire du Mali et rejetait la réserve de l’équipe tunisienne.

Après cette première défaite dans la CAN-2022, les hommes de Mondher Kebaier sont déjà au pied du mur. Ils n’ont pas le droit à l’erreur, dimanche 16 janvier à 17 h, face à la Mauritanie pour leur deuxième rencontre dans le groupe F.

“Nous avons dépassé le scandale avec l’arbitre”

Pour le sélectionneur, la polémique est déjà de l’histoire ancienne. “Nous nous concentrons sur le prochain match contre la Mauritanie. Nous avons dépassé le scandale avec l’arbitre et le fait que nous avons des cas de Covid-19 dans l’équipe. Nous misons sur l’énergie, la qualité et l’effort collectif des joueurs à l’image de celui de la Coupe arabe”, où les Aigles de Carthage avaient atteint la finale, a-t-il déclaré en conférence de presse à la veille de cette rencontre.

En plus de ces débuts rocambolesques, la Tunisie souffre en effet également de la pandémie. Six joueurs de la sélection ont été testés positifs au Covid-19 : Naim Sliti, Yoann Touzghar, Oussama Haddadi, Mohamed Drager, Dylan Bronn et Issam Jebali ont été placés en isolement et ne pourront pas participer au match contre la Mauritanie.

Malgré ces difficultés, les Aigles de la Carthage n’ont pas perdu leur motivation. “Nous avons quitté nos familles pour cela, nous sommes ici pour payer le sacrifice en gagnant. Notre seul objectif est de gagner”, a ainsi déclaré l’attaquant Seifeddine Jaziri lors de cette même conférence.

Outsider sur le papier, la Mauritanie, qui a elle aussi perdu son premier match contre la Gambie (0-1), veut aussi y croire. “Nous croyons beaucoup en notre qualité avant le match de demain. La Tunisie est peut-être favorite mais nous avons des joueurs de qualité et résilients aussi. Soyez prêt pour les bouleversements lorsque nous rencontrerons la Tunisie”, ainsi annoncé le sélectionneur français Didier De Rossa.

“Aller chercher la qualif le plus rapidement possible”

Après des débuts convaincants face à la Tunisie, le Mali peut se qualifier directement pour les 8es de finale, dimanche à 14 h, en cas de victoire sur la Gambie. Cette rencontre a déjà des allures de petite finale dans le groupe F.

“Ils ont gagné leur premier match. On a gagné notre premier match. Celui qui va gagner cette confrontation, il aura de fortes chances de se qualifier pour les 8es. Nous on prépare bien ce match sereinement. On va tout donner pour aller chercher la qualif le plus rapidement possible”, a ainsi expliqué le défenseur Massadio Haïdara au micro de la fédération de football malienne.

Pour son tout premier match dans une Coupe d’Afrique des Nations, la Gambie a remporté une première victoire et a fait forte impression. Les Maliens sont prévenus, comme le souligne Massadio Haïdara: “C’est une équipe qui est très forte, qui a des atouts offensifs. On l’a vu contre la Mauritanie. À nous d’être vigilant face à cette équipe”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here