L’équipe CAP 2O25, présente sa vision axée sur 10 points pour l’avenir de basketball centrafricain

3
RCA : L’équipe CAP 2O25, présente sa vision axée sur 10 points pour l’avenir de basketball centrafricain
RCA : L’équipe CAP 2O25, présente sa vision axée sur 10 points pour l’avenir de basketball centrafricain

Africa-PressCentrAfricaine.  A une semaine de l’Assemblée générale élective de la fédération centrafricaine de basketball, les candidats en lice de la présidence de cette discipline sportive commencent à présenter leurs projets. C’est le cas de l’équipe du candidat n°3, Guy Maurice Limbio qui, dans un échange avec les professionnels des médias le samedi 20 février 2020, a présenté sa vision axée sur 10 principaux points visant à redorer le blason à cette fédération.

CAP 2025 « Changeons de direction pour créer une structure d’excellence ». C’est autour de ce slogan que le président de la ligue centrafricaine de Basketball et candidat à la présidence de la fédération centrafricaine de Basketball Guy Maurice Limbio, compte mettre en œuvre son programme d’action défini sur les 4 prochaines années visant à rebâtir cette discipline. Quels sont les quelques points importants de cette vision du CAP 2025 ?

Sur le fonctionnement de l’institution, le projet CAP 2025 compte mettre en place dès son arrivée, 4 supports de fonctions indispensables inhérents au bon fonctionnement d’une institution : Secrétariat permanant, comptable permanant, chef de projet et agent d’entretien. Ces personnes ressources, selon la vision du CAP 2025, seront des salariées de la fédération centrafricaine de Basket-ball afin de coordonner toutes les activités quotidiennes liées au bon fonctionnement de l’institution.

A travers cette vision, le président de la ligue centrafricaine de Basketball compte développer des infrastructures multisports de proximité dans les quartiers pour favoriser l’intégration sociale des jeunes. Construire, rénover et réutiliser des infrastructures par le biais d’organismes au développement pour pérenniser les infrastructures construites. Et en même temps pour les grands évènements et favoriser leur usage en continu et leur insertion dans l’économie.

Le projet CAP 2025 va définir dans le court terme, avec les dirigeants et les athlètes, les droits et les devoirs à respecter de la vie en équipe nationale. Selon cette vision, l’équipe nationale ne devrait plus être exclusivement dédiée à l’équipe séniore masculine. Pour organiser la filière et assurer la succession, la mise en place des regroupements réguliers par catégorie à chaque coupure internationale, deviendrait la base du fonctionnement en concertation directe avec la direction technique nationale.

Le basketball féminin n’est pas en marge de la vision du CAP 2025. Au niveau national et dans le contexte centrafricain, ils veulent utiliser le Basket-ball comme : un outil d’émancipation et d’ouverture sur le monde (diversité culturelle), un outil de cohésion et d’intégration sociale et aussi un outil d’évolution des mentalités (ouverture, initiative d’entreprise, prise de conscience).

Le partenariat multiforme est placé au cœur de son projet pour permettre au renforcement de ladite fédération de s’appuyer sur les partenaires mobilisables pour asseoir une promotion pérenne du basketball. Le marketing et la communication avec une existence d’un site web institutionnel et d’une application mobile dédiés à leur plus belle vitrine de la fédération, mais aussi des entreprises qui cherchent à capter une nouvelle éprise de nouvelles technologies.

Le dernier point de leur vision concerne le conseil des sages qui est un conseil qui va travailler en étroite collaboration avec le bureau fédéral pour la constitution des archives. Tout en gratifiant de leur vivant et à titre posthume toutes les anciennes gloires et grands athlètes ou dirigeants du basket-ball.

Il est à rappeler que l’Assemblée générale élective de la fédération centrafricaine de Basketball est prévue pour le 27 février 2021 à Bangui. 4 candidats se sont lancés dans cette course dont le président sortant, Isidore Embola.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here