incendie des boutiques et dépôts au marché PK5 à Bangui

4
incendie des boutiques et dépôts au marché PK5 à Bangui
incendie des boutiques et dépôts au marché PK5 à Bangui

Africa-Press – CentrAfricaine. Aux environs de 3 heures du matin de ce mardi au marché PK5 dans le 3ème arrondissement, plus d’une dizaine de boutiques et dépôts ont pris feu. Les commerçants desdites boutiques sont en larmes et ignorent ce qui a occasionné cet incendie dont les pertes matérielles et financières sont estimées à plus de 200 millions de FCFA.

Les commerçants du marché PK5 continuent de sombrer dans le cauchemar des incendies qui dépassent l’entendement de l’homme. La nuit du mardi 15 novembre 2022, a été marquée par un incendie de grande envergure ayant occasionné la perte des marchandises et de l’argent comptant dont le bilan est inestimable et que les circonstances de cette catastrophe ne sont pas encore connue.

Les marchandises incendiées sont entre-autres : Des denrées alimentaires, des articles de beauté ; des produits cosmétiques ; des matériels ménagers et d’autres marchandises stockées dans les entrepôts qui ne sont pas encore écoulées. Cette situation déplorable par les filles et fils du pays constitue non seulement une perte pour les propriétaires de ces entreprises, mais également un manque à gagner pour l’Etat.

« Nous sommes en train de vivre un cauchemar, c’est pire que la mort. C’est aux environs de 03heures du matin que nous sommes là en train d’évacuer les résidus des marchandises incendiées. Il y’a des boutiques et même des dépôts qui ont pris feu. Jusque là, on ne sait pas ce qui a provoqué ce grand malheur, on n’accuse personne. Et nous pouvons dire aussi que la perte de ces marchandises est estimée à plus de deux-cents millions de FCFA. On n’a tout perdu et on ne sait pas ce qu’on va devenir avec une telle perte», a déploré Abdouramane Ibrahim, l’un des associés des boutiques incendiées.

« Nous avions appelé les agents de la protection civile plus particulièrement les Sapeurs Pompiers pour leur signaler d’urgence ce qui se passe présentement, mais ils ne sont pas venus. Si vraiment ils étaient venus pour éteindre le feu, on aurait pu sauver certaines boutiques y compris les marchandises. Nous exhortons nos autorités à installer une unité rapide des Sapeurs Pompiers dans cette localité qui pouvait intervenir d’urgence pour sauver des vies et des biens afin d’éviter de tel cauchemar qui peut provoquer un arrêt cardiaque », a-t-il souhaité.

Il y’a de cela deux mois qu’un tel malheur avait frappé le marché PK5 Parmi les propriétaires de ces boutiques, il y’a ceux qui ont pris des marchandises à crédit, tandis que, d’autres travaillent pour le compte d’une tierce personne. Deux mois après le grand malheur similaire qui a frappé ce centre commercial de PK5,

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here