la problématique de la protection civile contre les accidents et les catastrophes naturelles

1
la problématique de la protection civile contre les accidents et les catastrophes naturelles
la problématique de la protection civile contre les accidents et les catastrophes naturelles

Africa-Press – CentrAfricaine. En cette 34e célébration de la journée internationale de la protection des civils contre les accidents et catastrophes sur le thème « Les technologies innovantes au service de la population civile », les autorités entendent impliquer les responsables des communautés en vue de réduire les risques par un moyen de prévention et de préparation et autoprotection contre les catastrophes.

« La 34e journée mondiale sur la protection des civils sur le thème les technologies innovantes au service de la protection civile. Cette journée mondiale a pour objectif d’attirer l’attention du public sur l’importance de la protection civile et de sensibiliser la population sur les mesures de prévention et de préparation et de d’auto-protection contre les accidents et catastrophes. Cela se traduit actuellement par l’ouverture dans les budgets des communes, d’une ligne budgétaire destinée au renforcement des mécanismes locaux de prévention et des gestions des catastrophes à la prise en charge et au déploiement des unités locales de la protection civile au sein des centres d’incendies et des secours locaux sous l’autorité des maires au titre de la police administrative sur l’ensemble du territoire national pour la protection des administrés leurs biens et l’environnement communautaire », a déclaré le ministre de l’Administration du Territoire, Bruno Yapandet à l’occasion de cette journée commémorative.

Dans cette dynamique, le ministre a saisi cette opportunité pour solliciter l’appui sans faille de la population en s’intégrant pleinement dans les technologies innovantes afin d’apporter sa contribution au moment opportun aux efforts indéfectibles communautaires pour lutter contre un cataclysme naturel.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here