Bangui plongée dans le noir, la capitale manque de l’eau potable

RCA : Bangui plongée dans le noir, la capitale manque de l’eau potable
RCA : Bangui plongée dans le noir, la capitale manque de l’eau potable

Africa-PressCentrAfricaine. Après les coupures d’électricité, le manque d’eau. Une gigantesque panne électrique plonge depuis mardi 29 décembre la capitale de la République centrafricaine Bangui dans le noir complet. Le courant a été brusquement coupé dans la capitale.  Mais les lignes téléphoniques  et Internet fonctionnent de leur côté grâce aux générateurs, tandis que la distribution de l’eau potable, assurée par des pompes électriques,   est interrompue brusquement, ont constaté sur place la rédaction du CNC.

Selon des sources proches du gouvernement, à l’origine de cette panne électrique, un affrontement meurtrier entre les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) et les forces gouvernementales dans la localité de Boali.

En effet, ce mardi 29 décembre, vers 15 heures, une patrouille des forces gouvernementales, composée des gendarmes et des soldats FACA,  a été prise pour cible par un groupe des rebelles du CPC vers la sortie sud de la ville de Boali, provoquant des morts et des blessés. Quelques minutes plus tard, une attaque de représailles des forces gouvernementales contre les rebelles dans le même secteur aurait conduit au sabotage d’une partie de l’installation de la centrale électrique  qui avait provoqué aussitôt une gigantesque panne électrique dans la capitale. La distribution d’eau potable, assurée par des pompes électriques,  a également été brusquement interrompue jusqu’à ce jour.

Depuis lors, les Banguissois manquent  désormais d’eau potable en plus d’électricité. Ils tentent de s’approvisionner dans des puits  généralement pollués.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here