RCA : l’insécurité à l’intérieur du pays ne favorise pas l’accès aux acteurs humanitaires de fournir de l’aide alimentaire, selon Denise Brown

3
RCA : l’insécurité à l’intérieur du pays ne favorise pas l’accès aux acteurs humanitaires de fournir de l’aide alimentaire, selon Denise Brown
RCA : l’insécurité à l’intérieur du pays ne favorise pas l’accès aux acteurs humanitaires de fournir de l’aide alimentaire, selon Denise Brown

Africa-Press – CentrAfricaine. La coordonnatrice humanitaire de l’ONU, Denise Brown déplore la situation d’insécurité à l’intérieur du pays, qui selon elle, ne facilite pas aux humanitaires d’apporter une assistance alimentaire aux personnes affectées par le conflit. Une préoccupation qu’elle a exprimée à notre rédaction Ndjoni Sango le jeudi 5 mai 2022 à Bangui .

La montée de l’insécurité dans certaines localités de la ville de province ne permet pas actuellement aux organisations humanitaires d’acheminer de l’aide alimentaire aux victimes des conflits en République centrafricaine. Les acteurs humanitaires sont devenus des véritables cibles des groupes armés qui les agressent violemment dans l’exercice de leur fonction.

Cette situation est décriée par la responsable des organisations humanitaires des Nations-Unies en République centrafricaine qui précise que les acteurs humanitaires sont neutres et impartiaux dans le conflit armé et leurs actions visent à apporter de l’aide sanitaire et alimentaire aux personnes vulnérables affectées par les crises militaro-politiques depuis des décennies.

Malgré cet empêchement par les forces négatives, elle rassure « la population centrafricaine qu’on va lutter pour cet accès surtout dans le centre et le centre-sud du pays où la crise alimentaire et nutritionnelle a augmenté. On parle à tout le monde et on est bien implanté dans la communauté qui nous connaisse aussi. Nous allons travailler pour qu’elle puisse bénéficier de cet appui humanitaire »,a-t-elle martelé.

Au mois d’avril dernier, deux convois humanitaires ont été attaqués par un groupe armé, assimilé aux combattants rebelles de l’UPC près de la ville d’Alindao dans le centre-est de la République centrafricaine. Dans cette attaque, deux personnels humanitaires ont été gravement blessés par balles.

A cet effet, la représentante spéciale adjointe de la mission des Nations-Unies en RCA, a annoncé la suspension de leurs actions humanitaires dans cette région du pays. Cette annonce est un coup de fouet par les habitants de cette localité dont sur 4 quatre personnes, une bénéficie directement de l’assistance humanitaire des organisations non gouvernementales.

Il est à souligner qu’en Centrafrique 2.4 millions des personnes ont besoin d’une assistance alimentaire, selon l’ONU.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here