Patrimoine mondial : Les sites de Domoni – Anjouan dans le viseur de l’UNESCO

1
Patrimoine mondial : Les sites de Domoni - Anjouan dans le viseur de l'UNESCO
Patrimoine mondial : Les sites de Domoni - Anjouan dans le viseur de l'UNESCO

Africa-Press – Comores. La mission d’expertise sur la constitution du dossier lié à l’inscription des sultanats historiques du pays au patrimoine mondial de l’UNESCO a effectué le 14 février dernier des visites des lieux de la composition urbaine de Domoni à Anjouan. Cette mission a inspecté la médina de Domoni pour la sélection des sites devant être présentés au patrimoine mondial de l’humanité.

Le pays se prépare à intégrer le patrimoine mondial dans le cadre des sultanats historiques. Cette mission se poursuit sur l’île d’Anjouan afin d’examiner avec attention les lieux de la composition urbaine de la ville de Domoni. Cette localité est considérée comme un des sites historiques du pays. Lors de l’atelier de lancement des études des Sultanats historiques des Comores le 12 février dernier, le directeur du Centre national de documentation et de recherche scientifique (CNDRS) a précisé que « cette mission consiste à préparer le dossier de candidature des Comores auprès de l’UNESCO. Cette procédure consiste à inscrire les sites sélectionnés aux Comores au patrimoine mondial de l’humanité. C’est pour cette raison que des experts nationaux et internationaux poursuivent des études pour réaliser un état des lieux des sites ciblés ».

Après cette visite effectuée dans la médina de Domoni, une réunion a été organisée à la mairie de ladite localité afin de faire le point sur l’état des lieux. Cette réunion a permis aux experts de l’UNESCO de faire des recommandations sur l’instruction du dossier d’inscription tout en impliquant les acteurs du patrimoine de la commune à la valorisation des sites concernés. La mission a été orientée également dans l’inspection des trois palais et les 6 médinas de la ville historique et millénaire de Domoni. Un des gestionnaires des sites et des biens, Ahmed Abdou Kaissane s’est dit « honorés de représenter ce projet comme point focal à Domoni et nous nous engageons à la mise en application de toutes les recommandations qui seront faites pour remplir les conditions requises ».

Cette mission d’expertise en même temps est considérée sacrée pour la promotion du patrimoine local à l’échelle mondiale et doit favoriser l’inscription des Sultanats historiques des Comores au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’archipel ne compte à ce jour aucun site inscrit au patrimoine mondial.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here