Un riche programme pour la fête de la musique

6
Un riche programme pour la fête de la musique
Un riche programme pour la fête de la musique

Africa-Press – Comores. Pour la célébration de la fête de la musique, ce 21 juin, le label Watwaniya Production, en partenariat avec la mairie de Moroni organisent une gigantesque fiesta de 16 heures à minuit dans le décor légendaire de la Médina.

Sous l’ornementation de Badjanani et Mtsangani, la fête de la musique de cette année est prometteuse. Elle va rassembler plusieurs artistes talentueux et un public diversifié (enfants, adolescents, adultes et vieux). Cet événement vise à valoriser le patrimoine culturel des Comores à l’image de la musique, des danses traditionnelles et tant d’autres dans une ambiance conviviale et joyeuse.

Plusieurs festivals de musique locaux sont au programme comme les Battle de danse afro, Wadaha, world music, twarab et musique urbaine. Pour animer la Médina et unir les comoriens dans ses ruelles et places publiques, 5 scènes pour 70 artistes et musiciens embelliront cette journée. « Le principe c’est pour que les gens redécouvrent la capitale d’une autre manière grâce à la culture et l’art » affirme Nasser Ahamed ‘Jetcn Balacier’ du manager de Watwaniya.Un public large aura l’opportunité de profiter des performances et d’une alternance d’ancienne et nouvelle génération avec une sécurité adaptée. L’événement promet une expérience musicale immersive intergénérationnelle puisque fêter et aimer la musique n’est pas une question d’âge.

Cette célébration est rendue possible grâce à l’appui de l’ambassade de France et de Telma Comores. Plusieurs collaborateurs vont partager avec soin des compétences décoratives ; culinaires et artistiques. Une occasion de rencontres et d’échanges détendus. C’est alors une fête gratuite ouverte à tous les amateurs, amoureux de la musique ou non. Elle accueille toutes les musiques sans hiérarchie. « Le but est de faire une première et de prendre des remarques pour que les partenaires potentiels de l’année prochaine soient convaincus qu’il y’a possibilité de développer encore plus » précise-t-il.

La fête de la musique est créée par l’UNESCO le 21 juin 1975 et mise en œuvre une année plus tard par Jack Lang ministre français de la culture ; Maurice Fleuret directeur de la musique et le musicien Joel Cohen. Ils ont donné l’impulsion décisive à l’événement et la fête internationale a été célébrée le 21 juin 1982. Cette date a été choisi car elle coïncide souvent avec le solstice d’été c’est le jour le plus long de l’année. Elle est maintenant devenue une journée internationale.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here