Transport inter-iles: Le port de Boingoma bientôt réhabilité

3
Transport inter-iles: Le port de Boingoma bientôt réhabilité
Transport inter-iles: Le port de Boingoma bientôt réhabilité

Africa-Press – Comores. Depuis toujours, l’île de Moheli souffre d’un déficit en matière d’infrastructures par rapport aux autres îles de l’archipel. Au gré des promesses, le port est celui qui polarise l’attention de la population locale à chaque changement de régime. Et le porte-parole du gouvernement annonce lors du dernier conseil des ministres la signature d’une convention avec la Banque Mondiale pour la réhabilitation du port de Boigoma ainsi que d’autres petits ports dans les trois îles.

Cette fois-ci, c’est peut-être la bonne, en tout cas c’est ce qu’espèrent les habitants de Moheli, de voir enfin leur port avoir les mêmes standards que ceux de Mutsamudu et de Moroni. L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement, ministre de l’agriculture et de la pêche, Houmed Msaidie à l’issue du conseil des ministres du mercredi 27 juillet. Un projet qui a été rendu possible grâce à des participations de plusieurs institutions financièes internationales dont la Banque mondiale. « Nous avons déjà signé la semaine dernière, une convention avec la Banque mondiale pour la réhabilitation du port de Boingoma ainsi que d’autres petits ports dans les trois îles dont les endroits restent à déterminer », déclare Houmed Msaidie. A en croire ce dernier, le port de Boingoma reste la priorité majeure dans cet accord qui comporte plusieurs volets.

Ce projet qui rassemble plusieurs partenaires des Comores (AFD, BID, BAD) chapeauté par la Banque mondiale mobilisera en tout la somme de 85 millions de dollars. « Les 40 millions déjà conclus seront affectés en priorité à la réhabilitation du port de Boingoma et à d’autres ports secondaires dans le Mbadjini, à Chisiwani et Hoani », précise-t-il. Le deuxième volet de ce partenariat qui est en devenir, va consister à faciliter la circulation des biens et des personnes entre les îles. « Les 45 autres millions seront alloués à l’achat de 4 bateaux pour le transport entre les différentes île », poursuit-il.

Et le ministre a rappelé que l’appel d’offres pour le premier projet sera incessamment lancé pour la réalisation du port de Boingoma. L’objectif du gouvernement est de faire en sorte que l’île de Moheli soit dotée d’un port digne de ce nom. Si aucun calendrier n’a été donné quant à la date de livraison de l’ouvrage, on imagine bien que cette annonce ministérielle suscite déjà l’enthousiasme de la population de l’île qui voit déjà les opportunités qui peuvent s’ouvrir à elle. On imagine tout aussi l’appréhension de celle-ci face à des promesses non tenues des gouvernements successifs sur la question du port de l’île de Moheli. En tout cas, si ce projet venait à terme, ce n’est pas tout simplement la population locale qui en bénéficiera mais, l’ensemble des comoriens qui peuvent voyager librement dans l’île dans des conditions plus ou moins sécurisées.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here