L’ambassadeur de France en visite à Mbeni

7
L'ambassadeur de France en visite à Mbeni
L'ambassadeur de France en visite à Mbeni

Africa-Press – Comores. L’ambassadeur de France en Union des Comores Sylvain Riquier a effectué une visite à Mbeni.

C’était l’occasion de procéder à la signature de la convention de financement d’un projet “offre santé” avec les ministres de la santé et des finances.

Une politique de proximité, c’est ce que fait l’ambassadeur de France depuis son arrivée aux Comores. Après Mutsamudu à Anjouan, Mohéli, Mitsamiouli à Ngazidja, ce samedi 18 juin c’était le tour de Mbeni. La visite a été conduite par le ministre des finances Mzé Abdou Mohamed Chanfiou.

À cette occasion, il a signé une convention de financement d’un projet “offre santé” avec les ministres de la santé et des finances et il a par la suite visité l’hôpital, la ville et rencontré les notables, les oulémas et les jeunes cadres de cette ville.

« Mbéni est une ville que la France apprécie depuis. Votre communauté entretient des liens forts avec notre pays.

Plusieurs des filles et fils de Mbéni vivent à Paris et sa région, à Marseille et dans les autres régions de France. Une diaspora précieuse, entreprenante, sur laquelle vous savez pouvoir compter et que la France soutient.

Au-delà de la diaspora, l’image que nous avons de votre ville est remarquable, à bien des égards. C’est l’image de son histoire glorieuse, de sa fonction culturelle et religieuse », montre Sylvain Riquier.

Selon lui, Mbeni est la ville des lettrés, des orateurs et des poètes, connue pour ses minarets (elle est surnommée Mbéni Minarat, la ville aux minarets) et ses grands hommes de religion, les ulémas et les spécialistes du fikh, mais elle est aussi connue pour son poids politique : elle est la ville d’un président et d’un vice-président à savoir Mohamed Taki Abdoukarim et Mohamed Ali Soilihi.

« Je dis souvent que la France se tient aux côtés des Comoriennes et des Comoriens.

Ce matin, nous le démontrons dans 3 secteurs qui sont clés pour la vie quotidienne des habitantes et habitants de Mbéni et de sa région : je veux parler de la santé, de l’économie et de la qualité de vie des habitants de votre belle cité », lance-t-il.

« La santé : quel plus beau symbole de l’amitié qui lie la France à Mbéni et sa région que le remarquable Hôpital que je viens de visiter.

Cette coopération exemplaire bénéficie d’abord aux femmes de Mbéni et sa région, en raison de la qualité de sa maternité et des soins maternels et infantiles qu’il offre à la population, à moindre coût via un système de tiers-payant.

Le Centre Médico-Chirurgical de Mbéni, illustre en effet de la plus belle des manières les bénéfices pour les populations de la mise en œuvre des appuis du PASCO (programme d’appui au secteur de la santé aux Comores) qui a connu trois phases depuis 2010, pour un financement cumulé de l’AFD s’élevant à 25 M€ », poursuit t-il.

Ce projet “offre santé” va renforcer le système de santé des Comores à savoir les infrastructures sanitaires, la santé publique ainsi que des formations des ressources humaines en santé.

Le diplomate français a enfin montré son engagement de soutenir le pays dans son développement et la ville de Mbeni. De son côté, la ministre de la santé Loub Yakouti Attoumane montre que ce projet est très important pour le développement au secteur sanitaire.

Et de rappeler qu’en 2019, le président Azali et son homologue M. Macron ont signé le 22 juillet, un document cadre de partenariat qui prévoit des engagements réciproques dont un plan de développement France-Comores (PDFC) doté d’une enveloppe de 150 millions d’euros.

« Sur cette somme, 45,5 millions sont alloués au secteur de la santé pour financer quatre projets dont l’objectif principal est d’accompagner les efforts du gouvernement comorien pour améliorer d’une manière significative notre système de santé afin qu’il soit résilient », dit-elle.

Nassuf Ben Amad

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here