Soutenons la construction d’une communauté de destin sino-africaine de haut niveau

4
Soutenons la construction d’une communauté de destin sino-africaine de haut niveau
Soutenons la construction d’une communauté de destin sino-africaine de haut niveau

Africa-Press – Comores. He Yin, pour le Quotidien du Peuple

Mise en service du port en eau profonde de Lekki au Nigeria, achèvement réussi de terminaux d’aéroports internationaux au Zimbabwe et en Angola, achèvement et ouverture au public du pont de Cocody en Côte d’Ivoire, achèvement et inauguration de l’Académie diplomatique internationale de Tunisie avec l’aide de la Chine… Au cours de l’année écoulée, la coopération amicale sino-africaine a continué à donner des résultats fructueux. Le dirigeant d’un pays africain estime que l’économie de l’Afrique va accélérer, que sa sécurité sera plus forte et que sa population en bénéficiera, autant d’éléments indissociables de l’aide désintéressée à long terme de la Chine.

Développer la solidarité et la coopération avec les pays africains constitue une pierre angulaire importante de la politique étrangère de la Chine et un choix stratégique ferme et à long terme pour elle. La Chine a toujours développé des relations avec l’Afrique en respectant les principes de sincérité, de résultats réels, d’affinité et de bonne foi, en insistant sur un souffle et un destin communs avec les peuples africains, et en ayant au cœur le respect mutuel et le développement commun avec les pays africains. Des « Dix plans de coopération majeurs » aux « Huit actions majeures » en passant par les « Neuf projets », de la construction d’une communauté de destin sino-africaine plus étroite à la construction d’une communauté de destin sino-africaine de haut niveau dans la nouvelle ère, le président Xi Jinping a tracé un plan pour la coopération sino-africaine et mène les relations sino-africaines vers de nouveaux sommets. La nouvelle session du Forum sur la coopération sino-africaine se tiendra cette année en Chine et les dirigeants chinois et africains y discuteront des futurs plans de développement, qui donneront certainement un nouvel élan au développement des relations entre les deux parties.

La Chine a toujours été sincère envers ses amis africains et a soutenu tout aussi sincèrement le développement de l’Afrique. La coopération sino-africaine est devenue un modèle de coopération Sud-Sud et de coopération internationale avec l’Afrique. Actuellement, la Chine favorise globalement le grand rajeunissement de la nation avec une modernisation à la chinoise, et l’Afrique accélère le rythme vers la belle vision décrite dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Les efforts conjoints de la Chine et de l’Afrique pour faire avancer la cause de la modernisation créeront sûrement un avenir meilleur pour les peuples des deux parties et serviront d’exemple pour la construction d’une communauté de destin pour l’humanité. Les dirigeants des pays africains ont hautement apprécié la philosophie de gouvernance et les sentiments du peuple chinois du président Xi Jinping, admirent les réalisations de renommée mondiale de la Chine en matière de construction nationale et ont exprimé leur volonté de continuer à participer activement à la construction conjointe de haute qualité de l’Initiative « la Ceinture et la Route » et à travailler ensemble pour mettre en œuvre l’Initiative de développement mondial, l’Initiative de sécurité mondiale et l’Initiative de civilisation mondiale proposées par la Chine. En août 2023, le président Xi Jinping a proposé trois autres projets lors du dialogue des dirigeants sino-africains, à savoir le lancement de « l’Initiative de soutien à l’industrialisation de l’Afrique », la mise en œuvre du « Plan chinois d’aide à la modernisation de l’agriculture africaine » et du « Plan de coopération Chine-Afrique pour la culture des talents », soutenant les efforts d’intégration et de modernisation de l’Afrique vers la direction d’un engagement sur la voie rapide. La Chine est disposée à travailler avec les pays africains pour explorer des voies efficaces qui correspondent à leurs conditions nationales respectives, préserver leur propre indépendance, parvenir à un développement et à une prospérité communs et travailler ensemble à la modernisation commune.

La Chine est le plus grand pays en développement au monde et l’Afrique est le continent qui compte la plus grande concentration de pays en développement. Dans le contexte international actuel, la Chine et l’Afrique doivent plus que jamais renforcer leur unité et leur coopération. Les deux parties adhèrent aux normes fondamentales régissant les relations internationales, s’opposent à toute forme d’hégémonisme et de politique de puissance, s’opposent à l’ingérence dans les affaires intérieures d’autres pays et sauvegardent les intérêts communs des pays en développement. « La Chine est un grand pays, et aucun pays ni aucune force ne pourra arrêter ses progrès ». « Il n’y a qu’une seule Chine dans le monde, et Taiwan fait partie de la Chine ». « Nous adhérons fermement au principe d’une seule Chine et soutenons la réalisation de la réunification nationale de la Chine dès que possible »… de nombreux pays africains et l’Union africaine ont récemment réaffirmé leur adhésion au principe d’une seule Chine, soutiennent fermement la Chine dans la sauvegarde de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale, et sont favorables à la grande cause de la réunification de la Chine. Pour sa part, la Chine est aux côtés de l’Afrique pour qu’elle devienne un pôle important dans le développement de la politique, de l’économie et de la civilisation mondiales, et est disposée à lui offrir de nouvelles opportunités grâce à son nouveau développement. La Chine a été le premier pays à exprimer clairement son soutien à l’adhésion de l’Union africaine au G20, à défendre fermement l’équité et la justice internationales, à soutenir fermement l’Afrique dans l’amélioration de son statut et de sa voix sur la scène internationale et à démontrer pleinement l’esprit de coopération amicale sino-africaine. De son côté, le président togolais Faure Gnassingbé a souligné que le peuple africain a besoin d’amis comme la Chine qui ont à cœur les réalités africaines, écoutent les demandes de l’Afrique et n’imposent jamais leur volonté aux autres.

Quelle que soit l’évolution de la situation, le respect mutuel, la compréhension mutuelle, le soutien mutuel et l’entraide resteront toujours la toile de fond et l’axe principal de l’amitié sino-africaine. Comme toujours, la Chine se tiendra fermement aux côtés de l’Afrique, transmettra et perpétuera l’esprit de coopération amicale sino-africaine, soutiendra l’Afrique dans l’accélération de son développement indépendant, encouragera l’amélioration de la coopération sino-africaine, afin que davantage de résultats de la coopération sino-africaine soient obtenus au bénéfice des pays africains, contribuant ainsi à l’établissement d’une coopération sino-africaine de haut niveau et apportant de nouvelles et plus grandes contributions à la communauté de destin sino-africaine.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here