Coupe monde équipe africaine

3
Coupe monde équipe africaine
Coupe monde équipe africaine

Africa-Press – Comores. Il se nomme Boubacar Diakité alias Sarr. Il est le seul journaliste malien présent à la Coupe du monde Qatar 2022. C’est depuis Doha qu’il nous fait revivre les moments agréables de cette compétition mondiale.

Il est à noter qu’outre la couverture de plus d’une dizaine d’édition de la CAN, Sarr a plus de six éditions de coupe du monde à son actif. A celles-ci, il faut ajouter la couverture médiatique des grands foras de la Fifa et de la CAF. M. K.

Equipe africaine APRES LA PREMIERE JOURNEE DU MONDIAL QATAR 2022 Quelles équipes africaines pour les huitièmes de finale ? Après une première journée peu reluisante, les équipes du continent noir ont tout de même de réelles chances pour se hisser à la 8ème de finale de la Coupe du monde Qatar 2022.

Avec cinq équipes « en forme » avant le début de la coupe du monde, le continent africain pouvait espérer entamer la compétition de la meilleure des manières.

Mais, après le premier tour, les cinq équipes ne totalisent que deux buts inscrits et aucune victoire. Les deux buts sont du Ghana. Il faut dire que c’est un départ beaucoup moins explosif que prévu pour les sélections du continent africain.

Avec cinq représentants (Sénégal, Tunisie, Maroc, Cameroun et Ghana), l’Afrique pouvait rêver grand et envisager un parcours historique. Mais avec trois défaites et deux matchs nuls à l’issue de la première journée, l’horizon semble s’assombrir pour ces formations constituées d’énormes talents évoluant dans les plus grands clubs d’Europe.

Respectivement opposés au Danemark et à la Croatie, la Tunisie et le Maroc avaient l’occasion de surprendre dans une Coupe du monde aux résultats parfois déconcertants jusqu’à présent.

Mais bien qu’ayant obtenu un score identique (0-0), les deux nations du Maghreb ont connu des fortunes diverses : face à la formation nordique, la Tunisie a proposé un beau match, luttant à armes égales.

De leur côté, les Marocains n’ont pu se procurer la moindre occasion franche face à une équipe de Croatie peu dangereuse. Ce à quoi, il faut ajouter l’absence de buts pour ces formations, dans des groupes où la qualification se jouera à des détails.

Face, respectivement, à l’Australie et à la Belgique, les Tunisiens et les Marocains auront leur destin en main avant un troisième match décisif dans cette phase de groupe. Trois défaites amères pour le Ghana, le Sénégal et le Cameroun

Attendus au tournant dès le début de cette Coupe du monde, les Sénégalais, sacrés champions d’Afrique en début d’année, figuraient parmi les outsiders de ce Mondial au Qatar ce après la blessure de Sadio Mané. Les Lions de la Teranga ont manqué d’efficacité offensive face à une équipe des Pays-Bas bien plus rodée et expérimentée.

Punis dans les dernières minutes de la partie par les Oranje, les hommes d’Aliou Cissé ont réagi en se relaçant face à l’hôte qatari avec en ligne de mire une qualification pour les huitièmes de finale et le rêve d’une place en quarts de finale, comme en 2002.

Cela est possible. Placé dans le groupe G, le Cameroun s’est retrouvé dans un des groupes les plus relevés de la compétition. Tout comme le Sénégal, la formation africaine a su lutter à armes égales, voire dominer son adversaire par moments.

Après une première période maitrisée, les Lions indomptables ont fini par craquer dès le retour des vestiaires, punis par Breel Embolo, international suisse natif du Cameroun.

Une défaite et aucun but pour le Cameroun, qui affrontera au prochain match la Serbie. Il faut dire que l’équipe entraînée par Rigobert Song, doit impérativement accrocher une victoire pour continuer de rêver d’une place en 8è de finale de l’épreuve.

Tout va dépendre de sa troisième sortie. Dernier pays du continent africain à entrer en lice dans la compétition, le Ghana des frères Ayew a fait face au Portugal de Christiano.

Après une première période complètement dominée par la Seleção, les Blackstars ont cédé une première fois avant de répondre par l’intermédiaire d’André Ayew, premier buteur africain de la compétition. Malgré une fin de partie endiablée, les Ghanéens se sont inclinés avec les honneurs face à un Portugal vainqueur au forceps.

Une défaite sévère, mais pas synonyme d’espoir perdu : le match nul entre l’Uruguay et la Corée du Sud laisse de bonnes chances au Ghana, avec notamment une revanche de 2010 face à l’Uruguay lors de la dernière journée de la phase de poules.

COUPE DU MONDE: Le pays hôte, éliminé Battu lors des deux premières rencontres contre l’Équateur puis face au Sénégal, le Qatar n’a plus son destin en main.

Si le pays hôte devait espérer une victoire des Pays-Bas ou de la bande à Gustavo Alfaro pour espérer conserver une chance dans ce Mondial, le sort en a finalement décidé autrement.

L’entraineur et l’équipe ont présenté leurs excuses au peuple Qatari. Le Qatar est le 2è pays organisateur du mondial, à ne pas atteindre le second tour, après l’Afrique du Sud.

En 1938, la France, après une victoire contre la Belgique accède en 8è de finale. Elle y est éliminée par l’Italie futur champion du monde. COUPE DU MONDE QATAR 2022 La France qualifiée pour les huitièmes de finale

Samedi 26 novembre 2022, l’équipe de France en battant le Danemark 2-1 (les deux buts sont l’œuvre de Kylan) et avec 6 points, se qualifie pour les 8eme de finale de la coupe du monde.

Les coéquipiers de Kylian MBappé totalisent 6 points avec deux sorties. Lors de leur première sortie, les Blues ont neutralisés l’Australie sur un score de 4-1.

La France est la première équipe à se qualifier avant même leur troisième match. PORTUGAL-GHANA L’étrange image de Ronaldo qui met sa main dans son short.

Cristiano Ronaldo a fait l’objet d’une vidéo virale lors de la victoire du Portugal contre la Ghana (3-2), ce jeudi au Mondial 2022. L’attaquant portugais a été vu en train de sortir un « produit » depuis son short avant de le mettre dans sa bouche et le mâcher.

Premier joueur à marquer lors de ses cinq participations à la Coupe du monde, Christiano Ronaldo a lancé le Portugal vers un succès capital le jeudi face au Ghana (3-2).

Buteur sur penalty, le quintuple Ballon d’or est ensuite devenu “viral” bien involontairement lorsqu’une caméra l’a surpris en train de sortir un « produit » inconnu de son short et de le mâcher à quelques minutes de la mi-temps.

Sans surprise, cette vidéo a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux entre plaisanteries (parfois d’un goût douteux), accusations de dopage lancées sans réelle conviction.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here