Stefano Cusin : « Une équipe nationale, c’est l’état d’esprit »

1
Stefano Cusin : « Une équipe nationale, c’est l’état d’esprit »
Stefano Cusin : « Une équipe nationale, c’est l’état d’esprit »

Africa-Press – Comores. Le sélectionneur des Verts, Stefano Cusin a sorti la liste des vingt-quatre (24) joueurs qui doivent affronter Madagascar et le Tchad, respectivement le 7 et le 11 juin prochain dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 aux Amériques. Trois absents majeurs, un nouveau venu et trois revenants.

C’est en tout cas le constat général que les observateurs et les journalistes ont relevé de la liste du technicien transalpin sortie vendredi dernier dans la page et le site de la Federation de Football des Comores. La première grande surprise fut celle de l’absence de Rafiki Saïd, le meilleur buteur (4 buts) de l’ère Cusin. Cette absence se justifie par un problème osseux que le joueur traine depuis des semaines. « Quel est l’entraineur qui n’allait pas convoquer Rafiki. Non, le problème c’est qu’il doit rester immobile deux mois pour un problème osseux », a fait savoir le sélectionneur. Et de poursuivre: « Pour Boura, c’est un problème d’inflammation aux adducteurs. Même quand il est venu en stage à Marrakech il n’était pas à 100/100. Donc ce n’était pas la peine d’appeler des joueurs diminués ».

Un autre joueur a aussi polarisé le débat quant à son absence. Héro du match contre le Ghana à la CAN 2021, Ahmed Mogni qui a toujours fait partie des listes de Cusin brille par son absence. Une absence que le sélectionneur justifie par une nécessité d’équilibre dans le groupe. « Il faut agir dans la continuité, après il y’a des détails pour ce match. J’avais besoin de joueurs avec d’autres caractéristiques. Ahmed reste un bon joueur, à chaque fois qu’on l’a appelé il fait son devoir » a voulu tempérer l’italien. Le sélectionneur a aussi donné des explications sur la présence du jeune milieu d’Amiens, Rayan Lutin appelé pour la première fois. « Quand j’ai pris l’équipe on avait un déficit au niveau du milieu de terrain, on n’avait pas beaucoup de milieu de terrain. Il fallait étoffer, il fallait trouver des profils, il fallait préparer l’avenir. Rayan est un jeune joueur, c’est un joueur qui a fait des matches en tant que titulaire cette saison dans un bon club et c’est un joueur d’avenir, du futur et un joueur technique » a fait observer Cusin.

Trois joueurs font leur retour après presque deux ans d’absence. Le milieu de terrain du Serviette de Genève Abdullah Rafidine, l’attaquant Faiz Matoir d’Almere City Football Club mais surtout Ben Fardou qui évolue à l’Apoel Nicosie. Blessé depuis plus d’un an, le meilleur buteur (17 buts) et capitaine de cœlacanthes qui fêtera ses 35 printemps, fait son retour en équipe nationale. Un retour qui a suscité beaucoup d’interrogation dans la mesure où certains le jugent trop juste pour intégrer l’équipe. Une impression qui n’est pas du tout partagée par le sélectionneur. « Disons que lui, il occupe une place sur le terrain différente des autres. C’est un chasseur de but, c’est un homme des dernières vingt (20m) mètres. On ne lui demande pas une condition physique impeccable. Depuis janvier, il s’entraine, il dispute des matches amicaux, ça reste un joueur d’expérience un exemple pour les autres. Je pensais que sur ce genre de match, c’est aussi l’expérience qui joue », a-t-il précisé.

Le reste de la liste, on retrouve l’ossature du l’équipe. En défense, les tôliers Younn Zaharry, Saïd Bakari, Mohamed Youssouf tout comme les Youssouf Mchangama, Ben Djaloud Youssouf en milieu ou encore Faiz Selemani, Ibroihim Youssouf en attaque. L’équipe doit en principe atterrir à Johannesburg le 28 mai pour le début du regroupement, avant d’affronter Madagascar le 7 juin au FNB Stadium et le Tchad le 11 juin, au stade d’Honneur d’Oujda.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here