Baccalauréat 2022 À Mohéli, 17 candidats absents le premier jour des épreuves écrites

5
Baccalauréat 2022 À Mohéli, 17 candidats absents le premier jour des épreuves écrites
Baccalauréat 2022 À Mohéli, 17 candidats absents le premier jour des épreuves écrites

Africa-Press – Comores. Les épreuves écrites du baccalauréat de la session 2022 ont débuté mardi 2 août dans l’ensemble du territoire national. A Mohéli, jusqu’à la fin de la journée, tout s’est déroulé comme prévu. Sur 1362 candidats inscrits dans l’île, 17 ne se sont pas présentés dans la première journée. Aucun incident n’est enregistré dans les différents sous centres.

Les épreuves écrites du baccalauréat session 2021-2022 ont belle et bien débuté ce mardi 2 aout dans l’ensemble du territoire national. A Mohéli, 1362 candidats sont inscrits et répartis dans les trois sous-centres de Fomboni, Wanani et Nioumachoi. Au total 8 sites sont mis en place pour le déroulement de l’examen de cette année, dont 5 dans le sous-centre de Fomboni, 2 dans la région de Djando et 1 site dans le sous-centre à de la région de Mledjelé. Le centre de Fomboni abrite 335 candidats dont 139 à l’école primaire public de Bangoma, 245 à l’école primaire public de Fomboni centre, 101 à l’école primaire publique de Salamani et 120 au lycée islamique.

Dans le sous centre de Nioumachoi dans région de Mledjelé, 228 candidats sont inscrits pour cet examen. A Wanani, dans la région de Djando le site du CR de Wanani a accueilli 84 candidats et l’école primaire publique de Wanani 110 candidats. Cette année, 11 candidats seulement se sont présentés pour la série C et 161 candidats pour la série D et 36 candidats se sont inscrits pour la série G. La série A1 compte 447 candidats et 707 pour la série A4.

A en croire le président du jury Dr Soiffaouidine Sidi, les épreuves se déroulent dans des bonnes conditions. « En cette première journée du baccalauréat, tout se déroule à merveille. Seulement 17 candidats se sont absentés et on ignore les raisons de ces absences. C’est quand même triste tenant compte de l’effectif car 17 absents représentent en moyenne le nombre de candidats par salle » s’inquiète le président du jury.

Dès 5h30 les candidats se sont présentés dans leurs centres d’examen. Par mesure de sécurité, un dispositif de contrôle notamment, la carte d’identité nationale, la carte de vaccination contre la covid-19 sont contrôlés aux portes d’entrée de chaque site d’examen. Une manière d’assurer le bon déroulement des épreuves en toute sécurité et éviter toute sorte de fraude. « J’appelle les parents des candidats à rester calmes car il n’y aura pas d’injustice ni de partialité dans le BAC comme on l’a fait l’année dernière ici à Mohéli. Ceux qui seront admis auront les fruits de leurs efforts » rassure le président de jury.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here