Cinq migrants morts dans un naufrage à Mayotte, le pilote condamné

2
Cinq migrants morts dans un naufrage à Mayotte, le pilote condamné
Cinq migrants morts dans un naufrage à Mayotte, le pilote condamné

Africa-Press – Comores. Le pilote d’une embarcation de fortune transportant des migrants vers Mayotte, dont le naufrage a fait cinq morts samedi, a été condamné à trois ans de prison lundi dans ce département français de l’océan Indien, a-t-on appris de source judiciaire.

Le 11 décembre 2021, cinq passagers d’un kwassa, le nom de ces embarcations, avaient péri en mer au sud de cette petite île située entre Madagascar et la côte est-africaine.

Depuis plusieurs années, des milliers de personnes, principalement des Comoriens, mais aussi des ressortissants de l’Afrique des Grands Lacs, quittent les Comores voisines pour rentrer clandestinement dans le département français de Mayotte.

Le pilote de l’embarcation ayant fait naufrage samedi «a été condamné à la peine de 3 ans d’emprisonnement ferme et 5 ans d’interdiction du territoire national», et a été incarcéré, a indiqué le procureur local dans un communiqué.

Le jeune homme, né en 1991, était poursuivi pour «homicide involontaire et aide à l’entrée et au séjour de personnes en situation irrégulières, avec mise en danger de la vie d’autrui».

«Il ressortait de l’audience que l’embarcation, qui transportait 21 passagers, était dépourvue du moindre gilet de sauvetage», a ajouté le procureur.

A Mayotte, où près de la moitié de la population est de nationalité étrangère, les drames de l’immigration clandestine sont fréquents.

Le dernier en date avait eu lieu en mai 2021, trois personnes avaient alors perdu la vie. En septembre 2020, dix personnes étaient mortes dans le naufrage d’un kwassa.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here