La rentrée universitaire est fixée au 10 octobre prochain

4
La rentrée universitaire est fixée au 10 octobre prochain
La rentrée universitaire est fixée au 10 octobre prochain

Africa-Press – Comores. Le Doyen de la faculté Imam Chanfiou a dévoilé le bilan de l’année écoulée et informé le public que la faculté a ouvert les portes pour accueillir toutes les séries. C’était l’occasion pour Dr Abdouraouf Abdou Ahmed d’annoncer la date de la rentrée fixée au 10 octobre, date à laquelle vont démarrer les cours.

Plus de 70% de réussite. Tels sont les résultats sortis de la dernière année universitaire à la faculté Imam Chanfiou. Dr Abdouraouf Ahmed, entouré par les professeurs et le personnel de la faculté, annonce que la rentrée est fixée au 10 octobre prochain. C’est ainsi qu’il appelle tous les étudiants désirant s’inscrire à la faculté de vite se présenter. « Je tiens à remercier les parents d’élèves qui ont pris l’initiative d’inscrire leur enfants à la faculté », dit-il.

Le doyen précise que la faculté est ouverte à toutes les séries. Derrière la série A2, les autres séries viennent compléter les inscriptions cette année. D’après lui, beaucoup d’étudiants autres que la série A2 inscrits à la faculté Imam Chanfiou ont pu réussir sans problème. Il a cité à titre d’exemple un étudiant de la série D qui est actuellement en Master 1. « Il a commencé ici. Il n’a eu aucun problème. Et n’en parlons pas des étudiants de la série C qui sont généralement les plus doués », pense-t-il.

Créer en 2003, avec 3 docteurs, la faculté Imam Chanfiou compte actuellement plus de 35 professeurs et doctorants dans plusieurs domaines. Et d’après le doyen, cette année la faculté va ajouter un département. « Après les départements Arabe, Science islamique et celui du Coran, cette année nous allons ouvrir un autre pour former des juges cadiaux », informe Dr Abdouraouf Ahmed. Ce dernier interpelle le ministère des affaires islamiques de songer à l’avenir des imams. « Il est temps qu’il y ait un département spécial pour former les imams de ce pays », conclut-il.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here