La ville de Fomboni n’a plus d’eau depuis plus de 48h

3
La ville de Fomboni n’a plus d'eau depuis plus de 48h
La ville de Fomboni n’a plus d'eau depuis plus de 48h

Africa-Press – Comores. L’eau de la SONEDE n’a pas coulé sous les robinets depuis vendredi dernier à Fomboni.

Cette coupure généralisée est due à une brèche ouverte sur le tuyau de captage vers le bassin par un énorme bloc qui l’a heurté.

Les techniciens de la SONEDE travaillent d’arrache-pied deux jours durant pour tenter de trouver une solution. Et en attendant, la population qui n’a pas cette habitude d’une coupure prolongée souffre énormément.

Très tôt le vendredi, la population de la capitale mohélienne s’est réveillée sans aucune goutte d’eau dans les robinets. Un phénomène habituel mais qui ne dure pas.

Il a fallu attendre jusqu’à l’après-midi du même jour pour que la Société national d’exploitation et de distribution d’eau (SONEDE) fasse l’annonce au mégaphone. Le tuyau qui ramène l’eau du captage au bassin a été heurté par un grand bloc qui l’a littéralement endommagé.

Et comme la plupart des maisons à Fomboni n’ont pas été construites avec des citernes de stockage d’eau, pas de puits, l’eau de rivière ne coule pas convenablement, la population commence à souffrir après 24 h seulement de rupture.

« Nous ne savons pas que cette collision est délibérée ou accidentée. Ce qui est certain il y’a une petite pente dans l’endroit où sont passés les tuyaux.

Et si un objet tombe sur une pente il continue effectivement à prendre de la vitesse vers la partie en aval. La taille de la brèche est énorme et mesure près de 15cm.

C’est quand même suffisant pour perturber l’acheminement de l’eau jusqu’au bassin », explique le directeur régional de la SONEDE Abdoulbastoi Hamid. Les techniciens de la société n’ont pas fermé l’œil durant toute la journée de samedi dernier afin de ramener l’eau dans la ville.

Un soudeur a été appelé pour intervenir. Une opération qui a dû prendre beaucoup du temps vu la difficulté d’accès à l’endroit en question. Dans la soirée du samedi l’eau avait réapparu quelques minutes seulement avant de disparaître à nouveau.

« La population doit savoir que depuis qu’on nous a signalé ce problème, nos techniciens n’ont pas dormi pour identifier la cause de cette coupure et la zone exact afin de mener des interventions. Nous présentons nos excuses à nos clients pour ce désagrément », ajoute Abdoulbastoi Hamid.

Riwad

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here