L’ACCF donne le coup d’envoi de la 3ème édition

6
L’ACCF donne le coup d’envoi de la 3ème édition
L’ACCF donne le coup d’envoi de la 3ème édition

Africa-Press – Comores. Comme chaque année depuis 2019, à l’occasion d’octobre rose, l’ACCF (association comorienne contre le cancer chez la femme) mène une série d’activités pour mieux conscientiser les femmes contre le risque du cancer du sein et du col de l’utérus. Cette année, plusieurs activités vont être lancées sur toute l’étendue du territoire national (dépistage, Gala rose, marche rose, etc.)

L’association de lutte contre le cancer chez la femme(ACCF) a dévoilé samedi dernier son programme durant tous le mois d’octobre. Un mois symbolique et déterminant pour le combat contre le cancer. Avec un bilan frappant, l’ACCF met l’accent sur la sensibilisation de la population surtout les femmes afin d’informer sur les risques de cette pathologie. D’après la présidente de l’ACCF Zahara Abdallah, pour cette édition, la campagne sera couverte par différentes activités du 03 au 07 octobre.

On aura avant tout une ambulance baptisée « ambulance rose », sponsorisée par la fondation Soprano. Cette dernière va sillonner les différentes localités de Ngazidja dans le but de sensibiliser la population sur la prévention du cancer du sein. Du 05 octobre au 05 novembre, le dépistage se fera au centre d’imagerie de Moroni et à la polyclinique du Dr Abdelkader à Anjouan, quant aux femmes de Mohéli, elles feront le déplacement pour Moroni. « Pour cette année, les frais de la mammographie à prix réduit restent les mêmes que l’année dernière à Ngazidja et s’élèvent à 25 000 KMF à Anjouan. Comme pour l’année dernière, les gynécologues partenaires exerçant à Moroni nous offrent environ 70 consultations gratuites pendant toute la période de la campagne », lance-t-elle.

Parallèlement, le samedi 08 octobre, il y aura un cortège de sensibilisation dans la ville de Moroni pour la mobilisation des femmes pour le dépistage et une journée sportive à l’Alliance française pour parler du cancer du sein dans l’ambiance et la bonne humeur. Et le samedi 29 octobre est réservé à une soirée de Gala-rose et une marche rose prévue pour 05 novembre prochain.

Lors de ce face à face avec la presse, c’était l’occasion pour l’Accf de dresser leur bilan. Sur 643 mammographies enregistrées en 2021, 88,50% sont des tumeurs bénignes et 7,08% à fortes potentielles malignes. Ces cas concernent en majorité des patientes âgées de 40 à 54 ans. Notons que l’ACCF a accompagné deux femmes atteintes de cette pathologie dans leurs démarches administratives en vue de bénéficier à travers le ministère de la santé d’une évacuation sanitaire vers l’île Maurice. Elle a dévoilé aussi que le ministère a informé qu’un quota annuel de 20 évacuations sanitaires vers l’île Maurice sera accordé aux femmes souffrant de cancer gynécologique.

Présente à cette conférence, la représentante de la ministre de la santé Fatouma Hadji a expliqué que face à des chiffres alarmants, le ministère de la santé a commencé à faire des réflexions sur cette pathologie précise afin de trouver une solution et ce, malgré ses moyens limités notamment sur l’élaboration d’une stratégie de lutte contre le cancer, dont le cancer féminin. « Il y a l’achat d’une mammographie, actuellement dans le pays mais attend encore les finissions de la radiologie. L’ACCF a fait le plaidoyer auprès du ministère de la santé pour l’augmentation d’un budget annuel sur les évacuations sanitaires à Maurice et ce sera spécifique aux jeunes femmes souffrant de cancers gynécologiques, mais aussi des évacuations vers le Maroc pour la télé-médecine pour qu’ils puissent accompagner nos médecins sur les activités liées au cancer », annonce-t-elle.

Rappelons que l’association a fait beaucoup d’activités et au titre de collaboration de l’OMS avec les acteurs non étatiques. 30 membres de l’ACCF ont reçu une formation, ce qui a permis de répondre à un appel à projet pour la promotion de la santé. Ce projet a encore rendu possible plusieurs activités de sensibilisations sur les trois iles.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here