Le Bitcoin : historique de la première cryptomonnaie

1
Le Bitcoin : historique de la première cryptomonnaie
Le Bitcoin : historique de la première cryptomonnaie

Africa-Press – Comores. La fin des années 80 avait été marquée par la décentralisation d’internet jusque-là gardé par l’armée et l’élite américaines. Avec cette libéralisation du réseau internet, de nouveaux projets naîtront tels que la digitalisation de l’argent. Les premières idées de création de monnaies virtuelles libres et cryptées verront également le jour dans la foulée. Il faut attendre plus d’une décennie avant de voir enfin un véritable projet de monnaie virtuelle cryptée véritablement se concrétiser : le Bitcoin. Dans le présent article, vous découvrirez quelques dates fortes qui ont marqué l’histoire du Bitcoin, la première cryptomonnaie.

Les premières bases du projet de la monnaie virtuelle cryptée Bitcoin ont été jetées au second semestre de l’année 2008, soit une décennie après l’échec du projet Bit Gold. Dès le 18 août 2008, un nom de domaine (bitcoin.org) est réservé sous via la plateforme AnonymousSpeech, une plateforme qui permet de réaliser certaines opérations en ligne sous anonymat.

Le 31 octobre, soit quelques semaines après, le livre blanc du projet de la cryptomonnaie est mis en ligne sur le site portant le nom de domaine. En effet, c’est cette date-là qu’un individu nommé Satoshi Nakamoto partagea avec une communauté de cryptographes un premier message sur son travail. Dans son message, celui-ci apprenait à la communauté qu’il travaillait sur une nouvelle monnaie virtuelle qui fonctionnera grâce au système de pair à pair et donc une monnaie qui pourrait être envoyée d’un internaute vers un autre sans l’intervention d’un tiers de confiance. Il joignit à son message diffusé dans les mails de la communauté un lien réorientant vers le livre blanc. C’est donc cette date qui peut être considérée comme celle de la naissance du projet.

Après le partage du projet avec cette communauté, les personnes intéressées se sont vites mises à discuter avec Satoshi. C’est lors des échanges entre celui-ci et Hal Finney, un cryptographe déjà connu pour avoir pris part à la création du PGP, logiciel de chiffrement de courrier électronique le plus populaire au monde, que naîtra le terme « blockchain ». C’est en effet ce cryptographe qui a employé ce terme pour désigner le registre de distribution au cœur du Bitcoin. Satoshi lui-même n’utilisant pour désigner celui-ci que l’expression « serveur d’horodatage ». Ces deux travailleront sur la majeure partie de la programmation de la blockchain du Bitcoin.

Le 3 janvier 2009 (considéré par bon nombre de personnes comme la date du lancement officiel du Bitcoin), le premier bloc de la chaîne de blockchain du Bitcoin a été créé. Celui-ci est baptisé « gensesis », lançant ainsi la genèse de cette première cryptomonnaie. Ce jour-là, le bloc a été miné. 50 unités du Bitcoin ont été émises suite au minage, mais celles-ci n’ont pas été envoyées aux mineurs. Car, seul Satoshi dispose de la clé cryptographique qui peut déplacer ces unités. Il faut attendre le 12 janvier 2009 pour voir l’envoi des premiers Bitcoin entre Satoshi et Finney. Aujourd’hui, grâce à des plateformes de trading en ligne comme bitsoft360, vous pouvez vendre ou acheter du Bitcoin dans tous les coins du monde.

Quelques mois après le lancement du Bitcoin, celui-ci a connu sa première estimation face au dollar. Une estimation qui tenait compte du coût de l’électricité qu’il faut pour créer une unité du Bitcoin. L’unité valait alors 0,001 dollar américain. A cette époque, le minage du Bitcoin ne nécessitait pas de grande puissance d’ordinateur. Et un simple ordinateur portatif pouvait déjà travailler le bloc pour en créer des unités du Bitcoin. Aujourd’hui, il faut une grande puissance pour pouvoir miner le Bitcoin.

Le 22 mai 2010, un développeur américain s’offrit deux pizzas contre 10.000 Bitcoin. Ce fut la première fois qu’une cryptomonnaie est utilisée pour acheter un bien. Cette date jusqu’aujourd’hui est commémorée par la communauté des bitcoineurs comme le « Bitcoin Pizza day ».

Plus tard, le Bitcoin prendra plus de valeur et inspirera la création des nombreuses cryptomonnaies qui sont aujourd’hui disponibles sur internet.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here