Un don de 80 000 lianes de vanille en faveur des agriculteurs

6
Un don de 80 000 lianes de vanille en faveur des agriculteurs
Un don de 80 000 lianes de vanille en faveur des agriculteurs

Africa-Press – Comores. Le ministère de l’agriculture à travers le projet PIDC a lancé lundi dernier des opérations de distribution de lianes de vanille en faveur des producteurs impactés par la sécheresse. A noter que 80 000 lianes seront distribuées au niveau national, dont 50 000 à Ngazidja, 20 000 à Ndzouani et 10 000 à Mwali.

En cette période de sécheresse provoquée par un soleil de Zénith, les cultivateurs ont perdu une grosse partie de leur plantation de vanille. Le ministère en charge de la production s’est engagé en se procurant des lianes de vanille pour venir en aide aux cultivateurs. Une cérémonie de distribution a été organisée le 28 novembre dernier. Une occasion que n’a pas manquée le ministre de la production, Houmed Msaïdié. « C’est une initiative du projet des chaînes des valeurs (PIDC) qui vise à améliorer les secteurs de l’agriculture et du tourisme. Pour l’agriculture, il s’agit d’améliorer le maraîchage puis la production, c’est d’appuyer l’élevage et les produits laitiers », avance-t-il.

Le projet va appuyer les cultivateurs en leur offrant 80 000 lianes de vanille dont 50.000 à Ngazidja, 20.000 à Anjouan et 10.000 à Mwali. Lundi c’était uniquement pour les cultivateurs de Bambao et Hambou. Le ministre a assuré à la presse que l’opération va se poursuivre au niveau des régions et les autres îles dans les prochains jours. Après la distribution des lianes, Amerdine Ibrahim, cultivateur de Djoumoichongo, a salué l’initiative tout en montrant que toute sa plantation était en crise et que l’aide du ministère lui est vraiment cruciale pour poursuivre ses travaux quotidiens de champêtre.

Le directeur des stratégies M. Fouad a expliqué que le ministère ne cesse de fournir des efforts pour accompagner et développer le secteur agricole du pays. Et que d’autres projets sont en cours pour accompagner l’agriculture. Pour rappel, le projet PIDC est un projet mis en œuvre par le ministère en charge de l’agriculture et financé par la Banque Mondiale, œuvrant pour l’agriculture, le tourisme et des secteurs connexes (transport, logistique et NTICs).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here