Une formation de trois jours

2
Une formation de trois jours
Une formation de trois jours

Africa-Press – Comores. Dans le cadre de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, le programme Young African Leader Initiative et son partenaire, l’Ambassade américaine aux Comores avec résidence à Antananarivo organise une formation sur la création d’entreprise à Fomboni.

C’est en tout cinquante et une personnes qui vont bénéficier de cette formation qui va durer trois jours (28-30 novembre), issues du monde de l’entreprise. Les participants vont essayer d’acquérir des nouvelles bases pour minimiser les risques d’échec qui sont inhérents à toute entreprise de l’homme. Selon la secrétaire général du projet Faouza Said, l’objectif de cette formation est d’intégrer les jeunes dans le monde de l’entreprenariat afin qu’ils puissent se prendre en charge. « C’est une façon de les donner les outils nécessaires de comment créer sa propre entreprise et comment trouver des financements », lance-t-elle aux participants composés en majorité de jeunes filles.

Une position soutenue par Toihir Mohamed responsable de la chambre de commerce de Mohéli, qui a montré toute la disponibilité de son institution à accompagner les jeunes entrepreneurs. « Nous sommes satisfaits qu’ils puissent y avoir un réseau de jeunes entrepreneurs dans notre Île et nous sommes disposés à vous accompagner dans la réussite de tout ce que vous allez mettre en œuvre », avance-t-il. Cette première journée de travail a été honorée de la participation du directeur de cabinet du maire de la capitale Mohelienne Mouhidine Laydine qui a montré la satisfaction de la Mairie de Fomboni d’accueillir la formation. « Nous sommes honorés d’accueillir un tel événement et nous encourageons les participants à être attentif pour pouvoir bénéficier au maximum des connaissances de nos experts », dit-il.

Durant ces trois jours de formation, les participants vont prendre part à des ateliers professionnalisant et performants en adéquation avec les exigences du management de l’entreprise et orienter vers l’entreprenariat. Les bénéficiaires de la formation ont été aussi prolixes sur les objectifs et les attentes qu’ils attendent d’une telle formation. « Cette formation me permettra d’augmenter mes connaissances sur la création d’entreprise afin de pouvoir réaliser mon projet avec succès », se réjouit Tanzile Ibrahim Djabir. Une position qui n’est pas loin de son confrère Hassane Ikrame Toildine. « Cette formation va nous permettre d’améliorer nos activités et faire avancer nos projets en nous donnant des nouvelles idées qu’on avait forcément au moment du lancement de notre projet », avance-t-il.

L’ensemble de la formation sera dirigé par Monsieur Abdillah Ahmed Said, consultant expert en développement stratégique et gestion de projet, qui est aussi Directeur général de SOWO Comores. Il sera assisté par Ali Omar Abdillah coordinateur du projet et de Madame Faouza Said secrétaire générale du projet qui reviendra sur la tradition et l’entreprenariat féminin.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here