Une opération chirurgicale révolutionnaire sépare des jumeaux siamois

1
Une opération chirurgicale révolutionnaire sépare des jumeaux siamois
Une opération chirurgicale révolutionnaire sépare des jumeaux siamois

Africa-Press – Comores. C’est une performance qui pourrait bien marquer le début d’une nouvelle ère médicale. Comme l’indique la BBC, des jumeaux siamois brésiliens reliés par le cerveau ont été séparés avec succès grâce à la réalité virtuelle. L’opération, qui s’est déroulée dans un hôpital de Rio de Janeiro, a été menée sous la direction de l’hôpital Great Ormond Street de Londres et soutenue par Gemini Untwined, une organisation caritative fondée par le chirurgien pédiatrique Noor ul Owase Jeelani, chargé de l’opération depuis la capitale britannique.

Plusieurs mois durant, des spécialistes du monde entier se sont acclimatés à des techniques utilisant des projections de réalité virtuelle des jumeaux siamois, basées sur des tomodensitogrammes et des IRM, expliquent nos confrères. « Pour la première fois, des chirurgiens de pays différents portaient des casques et opéraient ensemble dans la même salle de réalité virtuelle », s’est réjoui Noor ul Owase Jeelani, après le succès de cette chirurgie que beaucoup décrivent déjà comme « l’un des processus de séparation les plus complexes jamais achevés ».

Au total, les jumeaux, âgés de trois ans, ont subi plus de 27 heures d’opération durant lesquelles sept interventions chirurgicales différentes ont été effectuées par les quelque 100 membres du personnel médical sollicités. « Ces opérations sont considérées comme les plus difficiles de notre époque, et les faire en réalité virtuelle était vraiment digne de la venue de l’homme sur Mars », a renchéri Noor ul Owase Jeelani.

We are so thrilled to share the news of our sixth set of successfully separated twins! Meet Arthur and Bernardo from Brazil. Read more about them below!

« Un nouvel avenir aux garçons et à leur famille »

En bonne santé, les jumeaux brésiliens vont désormais devoir observer six mois de rééducation. « Non seulement nous avons offert un nouvel avenir aux garçons et à leur famille, mais nous avons également donné à l’équipe locale les capacités et la confiance nécessaires pour entreprendre à nouveau avec succès un travail aussi complexe à l’avenir », a encore souligné Noor ul Owase Jeelani.

« C’est grâce à ce processus de travail d’équipe et de partage des connaissances au niveau mondial que nous pouvons espérer améliorer le sort de tous les enfants et de toutes les familles qui se trouvent dans cette situation difficile », a-t-il ajouté.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Comores, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here