Distinction : Carelle Moukémaha-Niang va recevoir la Médaille de l’Étoile civique

3
Distinction : Carelle Moukémaha-Niang va recevoir la Médaille de l’Étoile civique
Distinction : Carelle Moukémaha-Niang va recevoir la Médaille de l’Étoile civique

Africa-Press – Congo Brazzaville. Pour son action auprès des jeunes et en reconnaissance de son travail désintéressé, Carelle Moukémaha-Niang, d’origine congolo-sénégalaise, sera décernée de la Médaille de l’Étoile civique par le président de cette institution, Claude Bartos, le 18 novembre, dans les Salons Napoléon et Pourpre du palais de Luxembourg (Sénat français).

Fondée en 1930, la Médaille de l’Étoile civique, couronnée par l’Académie française, vise à honorer le courage et le dévouement aux autres, en rendant hommage aux actes et aux comportements tout en distinguant, du plus humble au plus grand, ceux qui contribuent à l’enrichissement du patrimoine collectif, à l’amélioration de la vie sociale, au progrès de l’humanité. Elle a donc pour but de distinguer ceux qui, en France et à l’étranger, par leurs actions œuvrent au prestige national et défendent les valeurs liées à l’humanisme et au civisme afin de créer une communauté de personnes prônant ces valeurs.

Recevoir cet honneur témoigne du dévouement de Carelle Moukémaha-Niang à faire la différence dans la vie des autres. Depuis son plus jeune âge, Carelle Moukémaha-Niang est animée par la passion d’aider les autres. Cet engagement l’a amenée à s’engager aussi bien pour la jeunesse de France qu’africaine. En effet, la servitude à l’égard de l’intérêt général semble être innée chez Carelle Moukémaha-Niang. Issue d’une famille politique ayant des racines au Congo et au Sénégal, elle est la petite-fille d’Alioune Badara Niang – cofondateur du Parti démocratique sénégalais (PDS) et proche conseiller de l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade. Sa mère, Amy Niang, son modèle était la conseillère et la cousine d’Idrissa Seck, ancien Premier ministre du Sénégal et actuel président du Conseil économique, social et environnemental. Compte tenu de sa lignée, il n’est pas surprenant que Carelle ait grandi avec la volonté d’aider les autres et de faire la différence dans un monde sans cesse en mouvement. Suivant les traces de sa mère qui a consacré sa vie au service public, Carelle poursuit son engagement afin de contribuer à l’amélioration de la société. Grâce à sa détermination, Carelle devient un leader à part entière, qui saura marquer son empreinte.

Carelle, l’étoile montante

Carelle est animée par la volonté de développer son expertise technique dans le privé tout en servant l’intérêt général. Tout juste âgée de 19 ans, elle crée l’association « Bouger l’Afrique » dans le but de promouvoir un changement positif sur le Continent. Elle y obtiendra un premier partenariat Média afin de diffuser les belles initiatives africaines et réunira autour de cette première initiative des dirigeants d’entreprises et des personnalités politiques africaines. A la fin de ses études de droit, Carelle commence sa carrière professionnelle au sein du Groupe AXA tout en s’engageant dans la vie politique française. En 2020, elle est présente sur la liste des candidats aux élections dans le seizième arrondissement de Paris pour le mouvement présidentiel “La République en Marche”. Après plus de trois années passées, au sein du leader mondial des assurances, Carelle rejoint un autre groupe international. Tout au long de ses diverses expériences, Carelle a toujours été passionnée par la promotion d’un changement positif et par la volonté d’améliorer le monde.

“Inspirante” une émission qui crée une nouvelle génération de leaders

Le travail de Carelle sur la WebTV “Inspirante” est un engagement envers la jeunesse française, qui l’aide à voir le potentiel en elle et à aspirer à un avenir brillant. L’émission “Inspirante” cherche à donner aux jeunes Français un nouveau souffle en présentant les parcours de femmes qui ont réussi et qui ont eu un impact positif sur la société. En s’inspirant de ces modèles, Carelle espère donner aux jeunes les moyens de réaliser leur potentiel et d’aspirer à un avenir meilleur. Son initiative a recueilli le soutien de plus de quarante personnalités, dont Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de la Transition énergétique, Edith Cresson, ancien Premier ministre, et Pascale Cossart, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences. A travers “Inspirante”, Carelle contribue à créer une nouvelle génération de leaders prêts à relever les défis d’aujourd’hui et de demain.

L’Étoile du civisme sera également décernée à Ibrahim Albalawi, ancien ambassadeur et délégué permanent du Royaume d’Arabie saoudite auprès de l’Unesco pour son action pour la paix. Cette cérémonie sera certainement un événement émouvant qui rendra hommage à ceux qui se sont consacrés à rendre le monde meilleur. Rappelons que parmi les anciens récipiendaires de cette prestigieuse récompense figurent, entre autres, l’Abbé Pierre, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Roland Dumas ou encore Louis Leprince-Ringuet.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here