Festival Mantsina sur scène : la 19e édition pointe à l’horizon

8
Festival Mantsina sur scène : la 19e édition pointe à l’horizon
Festival Mantsina sur scène : la 19e édition pointe à l’horizon

Africa-Press – Congo Brazzaville. Ça y est, nous sommes en décembre ! Et qui dit décembre à Brazzaville, les culturels congolais le savent si bien, dit aussi mois de la tenue de certains festivals majeurs, à l’instar de la Rencontre internationale de théâtre de Brazzaville « Mantsina sur scène » qui s’étendra du 13 au 22 décembre à l’Institut français du Congo (IFC).

C’est sur le thème « Aller au-delà » que la 19e édition du festival Mantsina sur scène déploiera ses ailes pour offrir au public brazzavillois des instants de partage et de découvertes émouvants, en compagnie d’une panoplie d’artistes venant, entre autres, du Cameroun, de la France, de la Guyane, de la République démocratique du Congo, de la Suisse et du Congo. Plusieurs activités sont au programme : des spectacles, des conférences, des lectures, des rencontres avec le public, des ateliers.

En termes de spectacles, l’ouverture du festival vibrera au rythme de la création « L’ordre et le sergent » de Carlos Fuentes, mise en scène par Alphonse Mafoua et jouée sur les planches par la compagnie Théâtre négropolicongo des trois francs. La deuxième journée, quant à elle, sera rehaussée par la pièce « Zérocrate » de Nzey Van Musala avec la compagnie Mbongui théâtre, sous une mise en scène de Jean-Louis Wakabaka. S’en suivront, dans la suite du festival, d’autres pièces à découvrir comme « Entre deux souffles, le silence » de Pierrette Mondako avec la compagnie Emeraude ; « Comme l’oiseau » de Bérekia Yergeau avec la compagnie Otep de Guyane ; « L’ombre de mon propre vampire » d’Eric Delphin du Cameroun.

En parallèle des spectacles, lors de cette 19e édition de Mantsina sur scène, il est également prévu des conférences : le théâtre congolais, animé par le sociologue, metteur en scène et romancier Matondo Kubu Turé ; slam et tradition, avec le Pr Auguste Miabéto Ladi, etc. Aussi la pièce de théâtre « En attendant l’âge de Christ » d’Aymerryk’s Ilimbou fera-t-il l’objet d’une lecture par la compagnie Yal’art, le 17 décembre, à l’IFC. Comme le soulignent les organisateurs, toutes les activités du festival Mantsina sur scène sont ouvertes gratuitement au public.

Un atelier au profit des artistes nationaux

En marge de cette 19e édition du festival Mantsina sur scène, l’association Noé culture, organisatrice de l’événement, prévoit un atelier d’écriture, de poésie et de slam au profit des rappeurs, slameurs, poètes, auteurs, dramaturges et comédiens. La participation sera libre et les inscriptions se font à l’accueil de l’IFC jusqu’au 10 décembre.

Animé par l’artiste français Etienne Russias, cet atelier vise à perfectionner le rapport des artistes au texte et à la scène. A partir de jeux d’écriture, nombreux et variés, de travaux sur des textes classiques et amateurs issus de l’ensemble de l’air francophone, les participants seront emmenés à se lancer dans une quête de formes diverses et à construire tout au long de cet atelier un dispositif de diffusion commun de leurs textes et des suspenses nécessaires à leurs déclamations. Au terme de cet atelier, les artistes restitueront leur apprentissage par une performance unique, le 16 décembre.

Notons que cette année, le festival Mantsina sur scène est organisé en partenariat avec l’IFC, le ministère de l’Industrie culturelle, touristique, artistique et des Loisirs, la mairie de Brazzaville, l’espace Tabawa, la Gare aux pieds-nus, les Ateliers Sahm, les Courageux et l’espace Noura.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here