Littérature : les ouvrages au programme en mai, juin et juillet à l’IFC

1
Littérature : les ouvrages au programme en mai, juin et juillet à l’IFC
Littérature : les ouvrages au programme en mai, juin et juillet à l’IFC

Africa-Press – Congo Brazzaville. Ne dit-on pas que la lecture nourrit l’esprit ? Outre le simple divertissement de tourner les pages d’un bon roman, la lecture permet de développer les fonctions cognitives. Découvrez ces romans à lire, à offrir et à s’offrir que propose la médiathèque de l’Institut français du Congo (IFC) de mai à juillet.
Napoléon et le Renseignement de Gérard Arboit (2022): dès son accession au pouvoir en 1799, Napoléon Bonaparte est cerné par les rivaux, les ennemies et les traitres. Il ambitionne de créer un vaste réseau de renseignement afin d’endiguer la menace omniprésente a l’intérieur comme à l’extérieur. Dans ce roman, l’auteur offre une analyse renouvelée de la dimension européenne et transnationale. Il met à nu de nombreux évènements et affaires de terrorismes, les manipulations électorales en Grande-Bretagne, les opérations spéciales et même l’intelligence économique.

Les Neuf Parfaites de Ngugi wa Thiong’o (2023): Le roman raconte l’histoire de Gikuyu et Mumbi, le premier couple d’êtres humains déposés par Dieu au pied du Mont Kenya. Ils voient arriver sur leur terre quatre-vingt-dix-neuf jeunes gens désireux d’épouser leurs filles, Les Neuf Parfaites. Ces prétendants comprennent qu’ils ne peuvent pas tous faire d’elles leurs épouses. Ils entreprennent donc de s’affronter. Mais Gikuyu et Mumbi refusent la violence et demandent à leurs filles de choisir elles-mêmes celui qu’elles épouseront. Les Neuf Parfaites feront leur choix à la suite de missions, de défis et d’une ascension pénible de la Montagne où elles accompagneront ces hommes venus d’ailleurs. Ce récit, transmis de génération en génération, est présenté ici sous forme d’épopée, mythologique et allégorique, de l’histoire de la fondation du peuple Gikuyu du Kenya.

La Reine aux Yeux de Lune de Wilfried N’sondé (2023): l’histoire se passe en 1685, dans le royaume du Kongo, qui est alors sous occupation portugaise. Une fillette aux yeux de lune, nommée Kimpa Vita, naît dans les eaux de la rivière Mpozo1. Sa sœur jumelle ne survit pas, d’où son nom qui signifie « la jumelle née de la guerre ». En grandissant, Kimpa traverse des épreuves et ses discours de résistance magnétisent. Pour ses fidèles, elle incarne l’espoir d’un avenir meilleur. Elle enseigne à une population subjuguée une religion qui mêle le christianisme aux rites religieux du Kongo. Elle s’en remet à saint Antoine de Padoue, ce franciscain prêcheur vénéré au Portugal. Sa vie sera courte et tragique, car elle dérange par son magnétisme sur les populations, ce désir d’émancipation et de liberté et son refus de l’esclavage qui sévissait alors. Une accoucheuse un peu sorcière, Appolonia Mafuta, va l’initier aux rites de la culture du Kongo tout en édifiant sa renommée dans tout le pays. Elle la présente comme la seule capable de réunifier le royaume et de nommer le futur roi du Kongo. Wilfried N’Sondé a créé une héroïne à la fois mystique et combattante. Il l’investit de pouvoirs occultes, elle dialogue avec l’esprit des morts. Le récit oscille entre conte onirique et récit historique, le tout mêlé avec subtilité par l’auteur qui pare son héroïne d’un courage et d’une obstination qui étonnent chez cette frêle jeune fille.

La Balade de l’Enfant Gris de Baptiste Beaulieu (2018): Le roman raconte l’histoire de Jo, un jeune interne en pédiatrie à la personnalité fantasque, à qui tout sourit. C’est aussi l’histoire de No, un petit garçon de sept ans, attachant et joueur, qui est atteint d’un mal incurable et ne comprend pas pourquoi sa maman ne vient pas le voir plus souvent à l’hôpital. Un matin, dans la chambre de l’enfant, survient un drame qui lie à jamais le destin de ces trois êtres. Jo devra tout quitter pour partir à la recherche de Maria, la mère de No, qui a disparu à l’autre bout du monde au lieu de rester au chevet de son fils. Le récit oscille entre conte onirique et récit historique le tout mêlé avec subtilité et l’héroïsme de l’auteur.

Notons qu’à ces découvertes s’ajoutent « Jean Moulin, le Héros oublié (2023) » de Fabrice Grenard et « Un Certain Art de Vivre (2023) » écrit et publié par Dany Laferrière.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here