Musique : Fredy Massamba poursuit sa tournée mondiale

1
Musique : Fredy Massamba poursuit sa tournée mondiale
Musique : Fredy Massamba poursuit sa tournée mondiale

Africa-Press – Congo Brazzaville. Organisée par Radio France internationale (RFI) et Hangara, la tournée internationale de l’artiste congolais, Fredy Massamba, s’inscrit dans le cadre de la promotion de son album « Trancestral », disponible sur le marché du disque depuis 2023.

Dénommée « Trancestral tour d’été 2024 », la tournée qui a débuté le 20 mai dernier au festival afropolitain nomade, à Montréal, au Canada, s’est poursuivie le 5 juin au Festival les Africains-lectures, à Bruxelles, en Belgique, le 10 juin au festival Nsangu Ndji-Ndji, à Pointe-Noire, au Congo. Elle va reprendre le 20 juillet au Festival inter nuits d’Afrique, à Montréal, au Canada, avant l’étape du 26 juillet au trefpunt festival, à Cant, en Belgique. Le 30 août, Fredy Massamba se produira à Polyson festival, à Huy, en Belgique.

L’album « Trancestral » dont il fait la promotion a été produit par lui-même, Didier Touch et Rodriguez Vangama. Enregistré à Yaoundé, Bruxelles, Paris et Montréal, il navigue entre hip-hop, soul, rumba congolaise et les rythmes traditionnels d’Afrique centrale. On y retrouve la participation des artistes d’Afrique, d’Europe et d’Amérique tels que Lokua Kanza de la République démocratique du Congo, Djely Tapa du Mali, Wandah du Congo, Suka Ntima du Rwanda, Funkis du Cameroun. Coédité par RFI et Hangara, à travers un jeu de chants polyphériques mixé dans un goove imparable de sonorités des peuples ruraux et urbains, cet album de Fredy Massamba fait voyager le public au cœur du royaume de son enfance. L’artiste transmet, en outre, son univers empreint d’histoires et d’opportunisme, en s’inspirant du passé pour chanter le présent.

« Je ne suis pas influencé musicalement, je suis quelqu’un qui a des valeurs. Je sais d’où je viens, je connais les musiques traditionnelles de chez moi avec tout le patrimoine que le Congo a. J’ai eu la chance de pouvoir côtoyer beaucoup d’artistes de renommée, je parlerai de Manu Dibango, de Salif Keita, de Mory Kanté, de Papa Rey Lema avec qui je travaillais. Et puis, j’ai aussi ce côté hip-hop qui m’a accompagné depuis mon enfance. J’aime les musiques qui fusionnent, en même temps la rumba. Toutes ces musiques, lorsque je les mélange, ça donne tout simplement Fredy Massamba », a expliqué l’artiste sur RFI.

Fredy Massamba est auteur-compositeur et interprète. Il s’illustre dans le soul, le hip-hop ainsi que dans les polyphonies africaines. L’artiste n’est pas arrivé dans le monde de la musique par hasard. De son père lui vient cet amour. Quant à sa mère, elle chantait dans une chorale grégorienne. C’est en écoutant la radio que Fredy Massamba découvre la rumba congolaise dès son jeune âge. A 14 ans, il intègre la chorale et commence à chanter et à jouer la percussion. En 1991, il fait partie du célèbre groupe de percussion « Les tambours de Brazza » et commence une tournée mondiale. Peu de temps après, il quitte le Congo pour s’installer en Europe en raison des conflits armés dans le pays.

Il s’impose comme artiste talentueux et respecté pour son professionnalisme et l’étendue de son registre musical. Il est sollicité dans de nombreux featuring et collaborations avec les artistes de la world music tels que Zap Mama, Didier Awadi ou Manou Gallo. Quand il sort « Etnophonie », il est Kora Awards 2012 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, dans la catégorie meilleur artiste masculin d’Afrique centrale. Il est depuis plus d’une décennie sur le devant de la scène avec des tournées dans le monde, ponctuées par des succès presque dans tous les continents.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here